Peugeot 3008, DS7 Crossback, PSA mise sur la voiture connectée

Intégrant désormais les marques Peugeot, Citroën, DS et Opel, le Groupe PSA est parmi l’un des plus puissants en Europe. Et si les derniers modèles (tout particulièrement, le Peugeot 3008) ont reçu un accueil favorable de la part des automobilistes, le modèle de la voiture connectée n’y est pas étranger. D’ailleurs, la firme française compte-bien accentuer son implication dans le domaine, ce à plusieurs égards.

PSA mise sur la voiture connectée, en attendant l’autonomie totale

Si la généralisation de la conduite autonome n’est pas pour tout de suite, la voiture connectée, elle, est omniprésente sur le marché depuis un certain temps. Mais depuis peu, la tendance s’est accélérée. Evidemment, PSA ne déroge pas à la règle, faisant même office de pionnier dans certains domaines. L’assistance à la conduite en fait partie mais aussi, tout ce qui concerne la sécurité des occupants d’un véhicule. Ainsi, 2,3 millions de voitures du groupe PSA sont désormais équipées du boîtier télématique autonome. Une fonction qui, lors d’un accident, se met directement en relation avec les services de secours.

Pour le reste, PSA compte s’orienter, progressivement, vers la voiture autonome. Mais sans, jamais, brusquer les mentalités. Le point de départ de ce processus est marqué par la connectivité avec le Smartphone, pour des taches classiques comme inscrire ses rendez-vous dans son GPS, synchroniser les webradios, etc. Dans le futur, le groupe Français introduira aussi « QEO », qui permettra d’échanger avec sa maison connectée afin de remplir différentes tâches comme le simple fait d’ouvrir ou fermer son garage ou même, régler son chauffage.

De son côté, Easy Apps va ouvrir une nouvelle voie aux éditeurs, qui pourront développer des applis utiles pour débusquer une station essence ou encore, déverrouiller un véhicule de prêt. Enfin, l’ajout d’une borne wifi sur le toit de chaque véhicule sera une norme grâce à « Smart Antenna ». Ce système sera introduit sur le marché à partir de 2019.

Et si la conduite assistée « Hand-on » est déjà d’actualité (assistance à la conduite dans les embouteillages, freinage d’urgence et contrôle de trajectoire automatisés, etc.), dès l’an prochain, les fonctions de conduite automatisées sous surveillance du conducteur feront leurs débuts. Plus que jamais, le futur est en marche, chez PSA…

 

Journaliste indépendant, rédacteur web et ex-pilote automobile. Fondateur et Rédacteur en chef de Mag Sport Auto, Le Mag Auto Prestige et Le Mag Jeux High Tech.

1 Comments

  1. Heureux propriétaire du nouveau 5008, je trouve que l’appli sur smartphone est bien mais très incomplète par rapport à ce qui se fait chez VAG
    Notamment la mise en route de la clim/chauffage à distance ou la limitation de vitesse également à distance, évidemment on est au début mais la concurrence va vite rattraper le retard de la connectivité, Peugeot a fait très fort avec le 3008/5008, il faut maintenant penser aux évolutions connexes au véhicule, idem pour l’appli Android auto par rapport à Carplay d’Apple.

Leave A Comment