Ferrari : le moteur électrique pour 2022, idem pour le SUV ?

Après avoir été surprise avec une Ferrari, qui tournzit en Italie avec, à son bord, un moteur électrique (déduction due à la discrétion sonore du bloc en question), la firme italienne s’est finalement exprimée sur cet avenir « vert ». Et c’est, bien entendu, Sergio Marchionne qui a pris la parole pour nous parler d’une échéance…

Ferrari : et le SUV, alors !?

Oui, Ferrari se lancera dans l’électrique ou, tout du moins, dans l’hybride, de manière plus massive (qu’avec « LaFerrari ») d’ici peu. Mais le grand patron vient de le déclarer, cela ne se produira pas avant 2022, échéance coïncident avec le prochain plan d’investissement du constructeur au cheval cabré. Cela signifierait-t-il que le SUV Ferrari ne déboulerait pas avant cette année butoir ? Car les rumeurs font état d’une motorisation hybride pour ce véhicule surélevé. Néanmoins, rien n’empêchera Ferrari de sortir son Sport Utility Vehicle « avant », à l’aide d’une motorisation plus classique…

Ce non-empressement de Marchionne va également dans le sens de l’engagement hypothétique de Ferrari en Formule E. Car, pour l’heure, en dépit d’un intérêt certain, rien n’a été annoncé à ce sujet. Sans doute en raison de l’échéance évoquée plus haut. Ainsi, nous pouvons nous attendre à une annonce officielle en 2021 pour un engagement en 2022 dans le championnat électrique, histoire que la firme italienne puisse promouvoir sa technologie électrique, comme le font ou le feront Porsche, Audi, BMW, Mercedes ou encore, Jaguar.

Journaliste indépendant, rédacteur web et ex-pilote automobile. Fondateur et Rédacteur en chef de Mag Sport Auto, Le Mag Auto Prestige et Le Mag Jeux High Tech.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.