FIAT 500 électrique : première d’une lignée

L’an dernier (2018), FIAT annonçait le développement d’une nouvelle plateforme, entièrement dédiée à ses futurs véhicules électriques. Ainsi, plusieurs sites de production, en Italie notamment seront transformés d’ici 2022. Et c’est la nouvelle FIAT 500 électrique qui inaugurera cette plateforme.

FIAT 500e : l’ancien disponible en occasion

C’est le marché automobile européen qui est visé par ces aménagements, visant à transformer certaines usines FIAT. Le but, répondre à la demande grandissante envers les véhicules électriques et hybrides. Ainsi, plus de 5 milliards d’euros vont être investis par le groupe Fiat Chrysler Automobiles d’ici début 2022. La FIAT 500 sera donc la toute première à profiter de cette nouvelle plateforme. Et si un modèle électrique était déjà disponible pour le marché américain (plus précisément, en Californie), il s’agira d’une première sur le vieux continent. Concernant ce modèle, peu d’informations ont été révélées par la marque transalpine. Néanmoins, nous pouvons tabler sur une autonomie revue à la fausse, s’agissant du principal enjeu de ces prochaines années, avec cette technologie, encore un peu limitée sur ce plan.

Sachez toutefois que, en attendant la sortie de ce modèle, certains importateurs français proposent déjà une Fiat 500e en occasion, par ici par exemple, www.fiat-500-occasion.com. Il s’agit donc de celui sorti en Californie, disponible chez l’Oncle Sam depuis 2013. Une information méconnue confirmant que FIAT avait choisi cet état en vue d’effectuer de premiers tests. Fort de cette expérience, le fabricant italien devrait être en mesure d’offrir quelque chose de très abouti à ses clients européens. Tout en réalisant des profits, ce qui n’était pas le cas avec la version US.

Concrètement, il faut s’attendre à découvrir prochainement une 500e plus grande et munie de 5 portes. L’on parle, aussi, de plus de 300 km d’autonomie et d’environ 130 chevaux sous le capot. Sa sortie devrait intervenir en 2020, en Europe et son prix devrait se situer aux alentours des 30 000 euros. Gageons que FIAT communiqua prochainement sur ces sujets.

Autre site concerné par l’électrification à venir, l’usine de Melfi, en Italie, est tout particulièrement visée par ce programme. Sachant que d’ici 2022, le Groupe souhaite commercialiser une dizaine de véhicules. Des FIAT, donc, mais aussi des Jeep et autres Alfa Romeo. Un SUV hybride rechargeable est d’ailleurs planifié chez Alfa tandis que Jeep prépare un Wrangler version PHEV. D’autres sites comme celui de Pomigliano franchiront également un cap vers les énergies renouvelables. Cette-fois, c’est la FIAT Panda hybride qui y sera conçue, avec un objectif simple, rendre cette technologie plus accessible financièrement.

Journaliste indépendant, rédacteur web et ex-pilote automobile. Fondateur et Rédacteur en chef de Mag Sport Auto, Le Mag Auto Prestige et Le Mag Jeux High Tech.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.