Mercedes AMG, une Formule 1 de route

Grille de départ du GP du Japon : Mercedes domine, Ferrari refroidie

Si la première ligne du Grand-Prix du Japon de Formule 1 2018 n’a rien de réellement surprenant, derrière, en revanche, le surprises sont légion. Outre la déroute des Ferrari, ce sont les Toro Rosso Honda qui ont créé l’événement en intégrant le top huit, sur un circuit supposé ne pas leur convenir…

Formule 1 : Mercedes au top, Ferrari, le flop…

Tout semble sourire, à Mercedes, depuis l’Italie. Lewis Hamilton s’est offert sa 80ème pole position, ce qui le place, désormais, loin devant tous les autres pilotes de l’histoire, en la matière. Son dauphin, Michael Schumacher, en compte 68…Valtteri Bottas, deuxième, complète ce beau résultat d’ensemble pour la firme à l’étoile, décidément revenue de nul part après un gros passage à vide, l’été dernier.

A l’inverse, chez Ferrari, rien ne va plus. Après les erreurs passées de Vettel, c’est la stratégie de la Scuderia qui fait, à nouveau, défaut. Au Japon, si aucun des deux pilotes ne pouvait espérer réaliser la pole position, la seconde ligne semblait constituer le « service minimum ». Si Kimi Raikkonen s’en sort plus ou moins bien avec le quatrième chrono, Sebastian Vettel, lui devra s’élancer depuis le neuvième rang. Le résultat d’un mauvais choix de pneus en début de Q3 (sorti en gommes intermédiaires alors que la piste était quasiment sèche), lequel ayant retardé les différents runs des deux pilotes. Un retard qui ne sera jamais rattrapé en raison de l’intervention de la pluie avant la fin de la séance. Le piège s’est refermé sur Sebastian, qui devra livrer une grosse bataille, demain, pour revenir sur le podium.

Le principal bénéficiaire de la situation n’est autre que Max Verstappen, 3ème aux commandes de son Aston Martin Red Bull Racing. Là encore, une telle position sur la grille était inespérée. Même constat du côté de l’écurie soeur, Toro Rosso, qui place Hartley et Gasly aux 6ème et 7ème places. Brendon le sait, pour rester en Formule 1, il doit impérativement battre son coéquipier jusqu’au terme de la saison. Pour le moment, il relève le défi.

Notons aussi le bon comportement général de nos tricolores avec, donc, Gasly 7ème mais aussi, Grosjean, 5ème et Ocon, 8ème. Par contre, parmi les mauvaises surprises du jour, Daniel Ricciardo échouait au 15ème rang en raison d’un problème mécanique alors que Nico Hülkenberg, son futur coéquipier chez Renault, jetait l’éponge dès la Q1…

Grille de départ du GP de Formule 1 du Japon 2018

1: Hamilton (Mercedes)
2: Bottas (Mercedes)
3: Verstappen (Red Bull)
4: Raikkonen (Ferrari)
5: Grosjean (Haas)
6: Hartley (Toro Rosso)
7: Gasly (Toro Rosso)
8: Ocon (Force India)
9: Vettel (Ferrari)
10: Perez (Force India)
11: Magnussen (Haas)
12: Leclerc (Sauber)
13: Sainz (Renault)
14: Stroll (Williams)
15: Ricciardo (Red Bull)
16: Hulkenberg (Renault)
17: Sirotkin (Williams)
18: Alonso (Mclaren)
19: Vandoorne (Mclaren)
20: Ericsson (Sauber)

Journaliste indépendant, rédacteur web et ex-pilote automobile. Fondateur et Rédacteur en chef de Mag Sport Auto, Le Mag Auto Prestige et Le Mag Jeux High Tech.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.