pénuries de carburant ouest nord

Pénuries de carburant : on a fait le plein pour vous

C’est le sujet chaud du moment sur toutes les lèvres ou presque, les pénuries de carburant suite aux différents mouvements de protestation contre la loi travail. Nous avons voulu tester pour vous la recherche du précieux « or noir » mais aussi faire le point sur ce phénomène qui touche une grande partie de la France.

Pénurie de carburant : Le Nord/Ouest en psychose.

Depuis vendredi et la « menace d’une pénurie de carburant » dans les stations services, vous êtes très nombreux à vous ruer sur les stations les plus proches pour faire le plein. Et la situation risque d’empirer, au moins jusqu’à lundi. En effet, depuis le vote de l’arrêt de la raffinerie de Gonfreville-l’Orcher, près du Havre, par ses salariés, l’Ouest et le Nord sont touchés par une pénurie de carburant. Cet arrêt durera au minimum 10 jours ! De nombreuses stations sont à sec ou ont décidé de rationner le carburant. Une situation de pénurie et de panique qui touche donc principalement l’axe Nord/Ouest de la France mais pourrait s’étendre à l’ensemble de la France la semaine prochaine. Et ce car les salariés des raffineries de de Feyzin, Grandpuits-Bailly-Carrois et Gonfreville-l’Orcher ont voté la prolongation du mouvement pour protester contre la loi travail. Du côté du dépôt de Dunkerque les salariés ont reconduit le blocus des produits pétroliers jusqu’à mardi au moins.

Pénuries de carburant : des dommages collatéraux.

Ainsi la France se retrouve en partie paralysée et prise en otage par ces mouvements de grèves et ces pénuries de carburant. On pense ainsi à de nombreuses professions qui seront directement impactées par ces grèves si elles se prolongent : taxis, bus, services de livraison, ambulanciers ou encore les aides à domicile qui ont besoin de leurs véhicules et donc de carburant pour se déplacer. Ce mouvement de protestation risque ainsi d’impacter assez fortement l’économie française s’il se prolonge. A moins de trois semaines de l’Euro 2016 de football, la situation est délicate et on espère tous qu’une solution sera vite trouvée.

Nous avons testé : faire le plein dans l’Ouest.

Comme tout automobiliste qui se respecte, nous avons ainsi pu tester la recherche d’une station d’essence . Si de nombreux sites mettent plus ou moins à jour des cartes interactives, rien ne vaut la recherche par soi-même. Ainsi, dans la région de St Brieuc, où nous sommes actuellement, des stations sont fermées faute d’essence comme à Binic ou à Pordic. A l’inverse, les grands centres commerciaux s’organisent et font face à l’effet de « panique » des automobilistes. Comme le prouve nos photos d’illustration prisent à Langueux (Station essence de Carrefour) où des employés gèrent le flux d’automobilistes venus faire leur plein de carburant. Notons néanmoins des files d’attente moins importantes qu’hier. Mais beaucoup de gens se déplacent pour remplir leur réservoir ou mettre des petites sommes (10, 15€) sans en avoir un réel besoin. Un phénomène de psychose face à la peur de manquer de carburant dans les jours à venir. Un réflexe humain mais qui pourrait ne faire qu’empirer la situation. Nos amis nordistes font aussi face à ce genre de situation même si la Belgique leur tend les bras avec des stations-essence mieux achalandées que par chez nous.

Pour finir sur le sujet des pénuries de carburant, sourions un peu avec l’abandon de Thierry Neuville au rallye du Portugal suite à une… panne d’essence ! Cocasse même si le pilote est belge et non français. Et de votre côté, quelle est la situation? N’hésitez pas à nous en faire part en commentaire ou sur notre page facebook.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.