Peugeot 3008 GT, classe et sportivité

Plaques d’immatriculation, les règles à respecter

S’il est évident que le fait de rouler dans un véhicule motorisé entraîner d’y apposer des plaques d’immatriculation, certaines règles restent essentielles. En effet, dans certains cas, même en disposant des deux plaques (avant et arrière, une seule pour un deux-roues) réglementaires, les forces de l’ordre peuvent verbaliser un automobiliste. Voici quelques conseils, en la matière, afin de rester dans le cadre de la loi et du code de la route.

Automobilistes, choyez vos plaques sinon…

Rappelons tout d’abord, bien que cela paraisse logique, qu’il est obligatoire de faire appel à un professionnel lors de la pose de nouvelles plaques d’immatriculation, après acquisition d’une voiture d’occasion. Idem pour tout autre véhicule (moto, camion, etc.). Sachez qu’il est aussi possible d’utiliser Internet, pour vous faire livrer à domicile. Ainsi, vous pouvez faire faire votre plaque d’immatriculation sur Carte Grise Minute  Mais une fois cette opération réalisée, les conducteurs ont quelques obligations à respecter, pour éviter de s’exposer à d’éventuelles contraventions.

En effet, il est nécessaire de disposer d’une plaque lisible et visible, posée sur un support fixe. Car un appendice amovible, sur une moto par exemple, pourrait être considéré par les forces de l’ordre comme une tentative de dissimulation de sa plaque. De plus, elle doit rester en bon état en toute circonstance. Ainsi, en cas d’accident, si cette dernière venait à être illisible ou même, simplement endommagée, le conducteur se mettrait hors la loi.

Autre cas, lors d’intempéries, il faut s’assurer régulièrement que des projections de boue ne viennent pas masquer les chiffres et lettres présentes sur la plaque. Car en cas de présence d’un radar automatique/mobile, par exemple, cette dernière deviendrait illisible ce qui empêcherait les services compétents de verbaliser le véhicule en question. En conséquence, lors d’un banal contrôle de Police, un agent appliquant strictement la loi pourrait sévir…

Enfin, sachez qu’il est strictement interdit de « customiser » sa plaque d’immatriculation. Bien que cela soit tentant, surtout lorsque l’on se porte acquéreur d’une voiture de luxe…

Journaliste indépendant, rédacteur web et ex-pilote automobile. Fondateur et Rédacteur en chef de Mag Sport Auto, Le Mag Auto Prestige et Le Mag Jeux High Tech.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.