formule 1

Prêt pour une nouvelle saison de F1 ?

Le championnat de Formule 1 s’apprête à fêter son soixante-dixième anniversaire. La concurrence promet d’être rude pour Lewis Hamilton qui ressent de plus en plus le souffle des jeunes prodiges Leclerc et Verstappen dans sa nuque. Enragés, les deux jeunes pilotes auront à cœur de remporter cette saison le premier titre de champion du monde de Formule 1 de leur carrière. Mais Hamilton ne se laissera pas faire, toujours aussi insatiable, le Britannique partira dès le 15 mars prochain, à la conquête d’un septième titre mondial. 

Que faut-il attendre de cette nouvelle saison de F1 ? 

Une bataille rugueuse 

Qui pour empêcher Hamilton de conserver son titre ? Son coéquipier Bottas, aussi talentueux qu’il soit, est bien chez Mercedes pour s’adonner à un rôle de numéro 2. Il est condamné à rouler pour l’équipe. Lewis Hamilton est une vraie personnalité. Il a beau être l’un des sportifs les plus riches de la terre, il n’est intéressé que par une chose : gagner. Il va remettre ses gants et son casque avec un seul but, remporter un 7ème titre. Il a encore été brillant la saison dernière et reste invaincu au championnat depuis la retraite de Nico Rosberg. 

Légende : Les Mercedes et Ferrari devraient encore être au coude à coude cette saison

PHOTO par smellypumpy, licence Pixabay 

Peut-être que Charles Leclerc et Max Verstappen arriveront à mettre fin à cette domination aux volants respectifs des Ferrari et Red Bull… Mais une chose est sûre : Hamilton sera prêt et donnera tout. 

Deux nouveaux circuits 

Ce fut l’une des questions les plus souvent relayées lors de la dernière saison. Quels circuits allaient quitter le calendrier de la plus prestigieuse des compétitions automobiles ? 

Longtemps, l’abandon au calendrier du Grand Prix d’Espagne a semblé définitive. Pourtant, le circuit “Catalunya” a bien renouvelé son bail avec la F1 pour une année supplémentaire. Il y a fort à penser que le fait que les essais hivernaux se tiennent sur ce même circuit ait fait pencher la balance en faveur des installations de Montmelo.

Le GP de Monaco sera évidemment au calendrier – PHOTO par Hans, licence Pixabay

Parmi les circuits qui arrivaient au terme de leur engagement sur le calendrier F1 à l’issue de la saison 2019, deux ont réussi à faire en sorte de continuer l’aventure. Le mythique Monza où se tiendra une fois de plus l’immanquable Grand Prix d’Italie et le Grand Prix du Mexique. S’il paraissait évident que Monza renouvelle son contrat avec la Formule 1, un autre grand prix mythique n’a lui, pas réussi à convaincre financièrement et factuellement les organisateurs : il n’y aura pas de Grand Prix d’Allemagne la saison prochaine. 

Malgré une édition 2019 légendaire, Hockenheim ne recevra aucune Formule 1 cette saison. Le calendrier passe officiellement à 22 courses, un record dans l’histoire. 

Le circuit urbain d’Hanoï accueillera le grand prix du Vietnam pour une première, le 5 avril prochain. Un mois plus tard, c’est le circuit de Zaandvoort aux Pays-Bas qui aura le privilège de ramener des F1 au pays de Max Verstappen. L’accueil promet d’être fantastique pour le prodige néerlandais sur ses terres. Et la course tient également son lot d’excitations, le circuit entièrement refait à neuf, comportera un long virage en Banking. De quoi donner de sacrés maux de têtes aux ingénieurs aérodynamiciens…

Deux nouveaux pilotes 

Esteban Ocon s’était juré de revenir. Il l’a fait. Sorti du giron Mercedes qui lui avait offert une place en Formule 1 d’abord chez Marussia puis chez Force India, il avait dû l’année dernière se contenter d’une place de réserviste et de pilote d’essai chez Mercedes. Sa fierté est d’avoir facilité grâce à son travail, nombreux des succès de Lewis Hamilton et Valterri Bottas la saison passée aux volants des flèches d’argent. 

Il retrouvera une écurie qu’il a connu dans le passé puisqu’il remplace Nico Hülkenberg chez Renault. En formant un duo explosif avec Daniel Ricciardo, le Français devra prouver qu’il est l’un des futurs très grands de cette discipline. 

Après une saison difficile, Robert Kubica, miraculé du sport automobile n’a pas vu son contrat renouvelé par Williams. À la peine dans une monoplace délicate et dépassé par le brilliant George Russell, il laisse sa place à Nicholas Latifi. Le Canadien quitte sa place de réserviste pour un baquet de titulaire. Sa première expérience en F1 à 24 ans.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.