Rolls-Royce Phantom : Huitième lifting !

Cela fait plus de 90 ans que la Phantom parcourt les routes du globe. Le modèle-phare de Rolls-Royce en est à sa huitième mise à jour. C’est bien simple, la nouvelle Phantom est plus légère, plus robuste, plus rapide… Un minimum pour la voiture qui se veut « la meilleure au monde » !

Nouvelle Rolls-Royce Phantom

Quatorze ans que Rolls-Royce n’avait pas touché à sa Phantom. Et après un record de ventes l’année dernière, le constructeur britannique de luxe pouvait s’offrir une mise à jour de son modèle emblématique ! La Phantom revient, dans une huitième enveloppe. Que du neuf dans cette voiture : nouvelle structure tout aluminium, isolation sonore améliorée, nouveau moteur V12 bi-turbo 6.75 L… Rolls innove et sait très bien que les autres constructeurs suivront !

Torsten Müller-Ötvös, PDG Rolls-Royce Motor Cars : « Alors que s’écrit un nouveau chapitre de l’histoire de Rolls-Royce, la nouvelle Phantom indique la voie à suivre pour l’industrie du luxe à l’échelle mondiale. Alliant une extrême beauté et une grande puissance, elle symbolise la richesse et l’accomplissement humain. »

La nouvelle Phantom étrennera une toute nouvelle structure, appelée Architecture du luxe. Il s’agit d’une structure tout aluminium composée par Rolls-Royce. En plus de la Phantom, l’Architecture du luxe équipera toutes les nouvelles voitures qui sortiront des ateliers Rolls. Ce positionnement est bien simple : Rolls abandonne la construction monocoque, utilisée par tous les autres constructeurs afin de véritablement se démarquer. Cette nouvelle structure a également été conçue pour que la Phantom affirme une nouvelle fois son statut de « Meilleure voiture au monde ». L’Architecture du luxe est plus légère et 30% plus robuste que l’ancienne Phantom.

crédit : Rolls-Royce Motor Cars

Nous sommes aussi obligé de vous parler du moteur ! Depuis des années, un V12 se cache sous le capot des voitures de luxe britanniques. La Phantom VIII casse les codes, avec une nouvelle architecture, mais garde son V12 bien qu’il soit entièrement nouveau. Le traditionnel moteur à aspiration naturelle fait place à un bi-turbo de 6.75 L. Il garantit un couple de 900 Nm à 1700 t/m pour 563 chevaux. Il est possible de conduire la bête à faible allure ainsi que de la pousser dans ses ultimes retranchements ! Un nouveau chapitre s’ouvre pour Rolls-Royce avec la Phantom VIII. Révolutionnera-t-elle l’industrie automobile du luxe pour autant ?

Aurélien Attard

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.