Audi champion du monde de Formule E ! BMW est prévenu…

C’est au terme d’un week-end mémorable, en Formule E, que les monoplaces du Team Audi ont décroché la couronne dans la catégorie constructeurs. Un titre qui semblait, pourtant, quasiment inaccessible, à la veille de l’ ePrix de New-York 2018…

Formule E : redistribution des cartes en saison 5

Alors que tout portait à croire que la lutte finale n’opposerait que le constructeur Premium tricolore DS (Virgin) et la formation asiatique Techeetah, c’est un troisième larron, revenu de très loin, qui a finalement décrocher la timbale, Audi. Titre constructeurs pour Audi, une première pour l’équipe allemande, en Formule E. Outre cette performance, Lucas di Grassi a profité des malheurs des DS/Virgin (en manque de performance, à New-York) pour récupérer la deuxième place au classement des pilotes, derrière notre champion, Jean-Eric Vergne, couronné dans la catégorie pilotes.

Voilà qui donne le ton, à quelques mois du coup d’envoi de la saison 5, qui marquera un tournant sans précédent dans l’histoire de cette discipline. En effet, de nouvelles monoplaces, très « futuristes » seront alignées, lesquelles disposeront d’une technologie nettement plus avancée. Plus puissantes, plus rapides, elle seront aussi plus endurantes. Conséquence, les pilotes n’auront plus à changer de monture à mi-course, les nouvelles batteries garantissant suffisamment d’autonomie pour couvrir toute la distance d’un ePrix.

Audi parviendra-t-elle à conserver sa couronne, avec ce nouveau règlement ? Difficile à prévoir. Néanmoins, le constructeur Premium disposera, pour la première fois en Formule E, d’un concurrent direct (sur le plan purement commercial), BMW. Car ce dernier fera ses grands débuts, en association avec la formation Andretti, qui reste un ton en-dessous des meilleures équipes, depuis un certain temps. Un réel handicap ? Pas forcément, l’arrivée des nouvelles monoplaces étant susceptible de redistribuer totalement les cartes. Ce qui laisse une petite chance à BMW, face à Audi. Et un avantage sur le troisième larron, Mercedes (ainsi que Porsche !), qui fera ses débuts la saison d’après !

Rendez-vous au mois de décembre prochain, pour le lancement de cette saison 5, qui s’annonce palpitante.

F1 2018 : la BMW Williams débarque dans la simulation de Formule 1

Journaliste indépendant, rédacteur web et ex-pilote automobile. Fondateur et Rédacteur en chef de Mag Sport Auto, Le Mag Auto Prestige et Le Mag Jeux High Tech.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.