Bmw X3, Porsche Cayenne : Le jeu vidéo Gravel se la joue Premium ! [Test]

Vu le nombre grandissant de jeux vidéo orientés vers les sports mécaniques, les véhicules Premium et autres supercars ont logiquement le vent en poupe, dans ce cadre-là. Mais dans certaines situations, l’association paraît moins évidente. C’est le cas de Gravel, nouvelle licence vidéoludique disponible sur consoles Playstation 4 et Xbox One depuis quelques jours. Nous avons testé le jeu en question et mis la main sur quelques machines d’exception…

Gravel : de la terre, du sable et de la glace !

Pour poser rapidement le décor, Gravel est un jeu de course automobile qui se concentre sur les épreuves de Rallye et de RallyCross. Au sens très large du terme puisque vous pourrez participer aussi bien à des courses sur neige ou sur sur sable (façon Dakar) qu’à des épreuves « off-road » typiquement américaines. Une diversité qui se retrouve, aussi, dans les formats de course et dans les dessins des tracés. En dépit d’un nombre d’environnements un peu limité (Alaska, Namibie, France avec Lohéac, Alpes, etc.).

Concernant la prise en main, nous sommes dans du jeu d’arcade, c’est à dire accessible, mais qui peut convenir à des pilotes virtuels en quête de quelque chose de plus « pointu ». Plus subtil qu’un Need for Speed, Gravel peut se jouer avec un volant/pédalier et dispose de réglages pour les véhicules, tout en offrant des sensations assez réalistes, lorsque l’on désactive toutes les aides. ATTENTION, n’allez pas croire pour autant qu’il s’agisse d’une pure simulation (genre Assetto Corsa ou Project Cars 2) car ce n’est pas le cas.

Gravel : BMW et Porsche au programme..mais ni Audi, ni Mercedes !

Par ailleurs, un système d’obtention de points d’expérience permet de découvrir assez régulièrement de nouveaux circuits et véhicules (moins de 50 machines), tout en s’adonnant à des « défis » pendant les courses, afin de faire le plein d’XP. Car dans Gravel, accrochages, poussettes tonneaux et « jump » de folie sont souvent au rendez-vous. Un beau spectacle plus ou moins mis en valeur selon les cas. Car côté graphismes, c’est un peu le jour et la nuit, d’un circuit à l’autre. Quelques chutes de framerate sont également au programme tandis que les bruitages ne sont pas au mieux de leur forme. Enfin, les voitures sont modélisées de manière assez passable.

Ceci étant dit, la mode solo vous tiendra en haleine un certain temps, sa mécanique de progression ayant été parfaitement orchestrée par les développeurs de Milestone. Enfin, la présence de nombreuses voitures mythiques du passé comme du présent, contribue aussi à faire de ce jeu un bon titre, très divertissant. Ainsi, aux côtés des Lancia Stratos, Alpine A110 et autre Lancia Delta se trouvent de petits bijoux tels le Porsche Cayenne ou le BMW X3. Des Porsche sont également représentée en bon nombre. En revanche, pas de Mercedes ni d’Audi au programme, pour le moment…

Pour finir, nous vous orientons vers le test complet de Gravel (PS4), publié chez nos « frangins » de Le Mag Jeux High-Tech.com ! Bonne lecture !

Journaliste indépendant, rédacteur web et ex-pilote automobile. Fondateur et Rédacteur en chef de Mag Sport Auto, Le Mag Auto Prestige et Le Mag Jeux High Tech.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.