L'Europe souhaite imposer de nouveaux équipements de sécurité sur nos véhicules

L’Europe souhaite imposer de nouveaux équipements de sécurité sur nos véhicules

L’Europe a un doux rêve : arriver à 0 mort et 0 blessé grave sur nos routes d’ici 2050. Pour se faire, la voiture autonome est un projet. Le renforcement des équipements de sécurité en est un autre. Et, de nouvelles mesures européennes pourraient aller en ce sens. Ainsi, dès 2021 au plus tôt, ces équipements pourraient être obligatoires pour les véhicules neufs.

Vers un renforcement des équipements de sécurité dans nos véhicules.

La proposition a été validée par les chefs d’état des 28 pays membres de l’Union Européenne. Désormais, c’est aux Eurodéputés de voter la loi. Si celle-ci est adoptée elle sera applicable sous 36 mois. Soit, fin 2021 au plus tôt. Le but ? Imposer de nouveaux éléments de sécurité dans tous les véhicules afin de faire diminuer le nombre de tués et de blessés sur nos routes. Voici la liste des équipements souhaités :

  • Système avancé de freinage d’urgence (voitures)
  • Boîte noire des données routières pour les accidents (voitures et camionnettes)
  • Ceintures de sécurité améliorées (voitures et camionnettes)
  • Système d’aide au maintien de la trajectoire (voitures et camionnettes)
  • Verre de sécurité pour le pare-brise avant (voitures et camionnettes)
  • Système de démarrage du véhicule avec éthylomètre (voitures, camionnettes, camions et bus)
  • Système de détection de la somnolence au volant (voitures, camionnettes, camions et bus)
  • Signal de freinage d’urgence (voitures, camionnettes, camions et bus)
  • Assistance intelligente à la vitesse (voitures, camionnettes, camions et bus)
  • Caméra de recul (voitures, camionnettes, camions et bus)
  • Système de contrôle de la pression des pneus (camionnettes, camions et bus)
  • Détecteurs d’usagers de la route (camions et bus)
  • Vision directe et périphérique améliorée depuis le siège du conducteur (camions et bus)

On rappellera que le meilleur équipement de sécurité qu’un véhicule puisse avoir se situe entre le volant et le siège. C’est au conducteur de respecter le code de la route, de respecter les distances de sécurité et d’avoir une vitesse adaptée. L’alcool et la drogue au volant sont à proscrire. Et, ce ne sont pas des moyens de « flicage » des conducteurs qui corrigeront les comportements irrespectueux sur la route.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.