pénuries de carburant 2016

Les Français siphonnent pour palier à la pénurie de carburants

Alors que le peuple cède à la panique en raison de la pénurie d’essence, finalement d’avantage due au manque de sang froid des automobilistes qu’à autre chose, de nombreux usagers se lancent dans un nouveau sport national, le siphonnage d’essence ! C’est en tout cas ce que révèle une étude publiée tout récemment par Google, qui note une recrue d’essence des recherches liées à l’action de « siphonner » un réservoir, en espérant que les personnes concernées ne s’amusent pas à commettre d’incivilités sur les véhicules de leurs voisins !

Pénurie d’essence : « comment siphonner » cartonne sur Google

Comment siphonner son réservoir, voilà la nouvelle question à la mode liée, évidemment, à la pénurie d’essence consécutive aux grèves des syndiqués souhaitant faire plier le gouvernement en prenant en otage les Français bloquant les raffineries. Bien sûr, tout cela fait les affaires des sites web ayant, volontairement ou non, publié il y a peu des tutos sur le sujet, d’autant que le phénomène semble s’amplifier de jour en jour, l’angoisse montant d’un cran assez régulièrement depuis le début de la grève. Car ceux qui disposent de plusieurs véhicules comment effectivement à rapatrier leurs stocks vers la voiture principale, celle servant aux trajets professionnels, par exemple.

Pénuries de carburant, on a fait le plein pour vous

Mais le siphonnage ne s’arrête pas aux réservoirs des véhicules de Monsieur tout le monde puisque certains commencent même à vider leurs tondeuses à essence et autres machines fonctionnant aux carburants ! Les chefs d’entreprises sont d’ailleurs particulièrement touchés par la pénurie et, donc, concernés, en particulier dans le Nord de la France.

Autres grands bénéficiaires de cette pénurie, les constructeurs disposant dans leur gamme (autant dire, quasiment tous) de véhicules électriques. L’un d’entre-eux, Nissan, pour ne pas le citer, a même lancé une opération pour le moins originale mais pas dénuée de sens, en proposant aux usagers faisant la queue devant les stations essence, de tester la Nissan Leaf, dernier modèle électrique au catalogue du constructeur nippon. Et visiblement, les automobilistes apprécient le geste, certains envisageant déjà, sérieusement, de revendre leurs voiture à essence pour passer au 100% électrique ou à l’hybride dans les mois à venir. Un vrai coup de fouet pour le marché de l’électrique, particulièrement en France, qui était déjà en pleine expansion.

Profitons de l’occasion pour vous rappeler que notre rédaction sera d’ailleurs présente sur le prochain salon de l’électrique de Val d’Isère, et que nous aurons l’occasion de tester sur route les dernières nouveautés en la matière et véhicules phares incluant la Tesla Model 3, la Renault Zoé ou encore, l’e-Mehari de Citroën. D’ici-là, courage à ceux qui sont encore confrontés aux pénuries d’essence…

Journaliste indépendant, rédacteur web et ex-pilote automobile. Fondateur et Rédacteur en chef de Mag Sport Auto, Le Mag Auto Prestige et Le Mag Jeux High Tech.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.