Le simracer Français Baptiste Beauvois en plein effort lors de la Nations Cup Gran Turismo

Gran Turismo conclut en beauté à Monaco

Les Finales Mondiales FIA du jeu vidéo Gran Turismo se sont déroulées le week-end dernier, à Monaco. Retour sur les deux compétitions, Nations Cup et Manufacturer Series, ainsi que sur les performances des Français qualifiés.

Pour sa deuxième saison, Gran Turismo organisait de nouveau ses Finales Mondiales à Monaco. L’occasion de voir plus d’une cinquantaine de simracers (pilotes virtuels) venus du monde entier s’affronter dans deux compétitions. Les Nations Cup et Manufacturer Series

Hizal remporte la Nations Cup, la France au pied du podium

S’affronter est toutefois un grand mot lorsque l’on parle de la compétition Nations Cup. Catégorie disputée en solo, elle a vu l’Allemand Mikail Hzal l’emporter presque sans rivalité. Vice-champion du monde l’an passé, le pilote de la Team RedLine s’est aisément qualifié pour la Finale. Une épreuve dans laquelle il a ensuite excellé, remportant les quatre courses au programme. De quoi lui permettre de soulever son premier trophée FIA.

Les simracers français n’ont également pas déçu dans cette Finale. Respectivement 4e et 7e, Baptiste Beauvois et Rayan Derrouiche ont effectué de belles performances. Il s’en est d’ailleurs fallu de peu pour que ce premier ne monte pas sur le podium. Victime d’un accrochage, il manque cependant la 3e marche pour un petit point. Pour le second, tout est allé de travers dans les deux premières manches, deux fois dernier. Un superbe come-back lui permet de terminer 7e. N’oublions également pas Pierre Lenoir, qualifié, mais qui n’aura pas passé le stade des demi-finales, 25e.

Doublé Français en Manufacturer Series Gran Turismo

Disputée le samedi, la Manufacturer Series (série constructeurs disputée par équipe de trois défendant une marque) amenait également le drapeau tricolore au plus haut. D’abord car l’équipe Toyota, emmenée par Rayan Derrouiche, Igor Fraga et Tomoaki Yamanaka l’emportait. Parmi les favoris, cet équipage ne décevait pas, gagnant deux des trois courses au programme.

Une performance loin d’être simple, car il fallait résister à Mercedes. La firme allemande se révélait être a seule à pouvoir barrer la route du constructeur japonais. Sans y parvenir assez efficacement, c’est finalement au deuxième rang que l’équipe pilotant les AMG concluait cette Manufacturer Series Gran Turismo. De quoi donner un doublé français, puisque Tom Lartilleux constituait cet équipage, avec Cody Nikola Latkovski et Anthony Felix.

Les autres Français engagés dans la competition terminaient 5e, pour Baptiste Beauvois sur Lexus. 9e pour Florent Pagandet et Jaguar. Alors qu’Anthony Duval, sur la Hyundai, fermait la marche, 12e. Des résultats concluants un week-end plein d’action virtuelle à Monaco. Alors que de grandes marques en ont profité pour révéler des voitures ou se rapprocher du jeu. Tout comme de grands pilotes sont venus visiter les Finales Mondiales Gran Turismo.

https://twitter.com/thegranturismo/status/1200061061820551175

1 Comments

  1. Une finale magnifique, d’un grand niveau ! Vivement la saison 2020 !

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.