Les SUV, nouvelle cible des écologistes.

Les SUV, nouvelle cible des écologistes.

Alors que le malus 2020 a été revu à la hausse afin de traquer les véhicules polluants, voici que l’attention est concentrée sur les SUV. Ce type de véhicules, très prisé des français ces dernières années, est devenu la nouvelle cible de choix des défenseurs de l’environnement. Différents projets sont à l’étude avec, comme point commun, de toujours faire payer le consommateur !

SUV : populaire mais désormais bouc émissaire.

C’est LE véhicule de ce début du XXIe Siècle. Le SUV (Sport Utility Vehicle) représente à lui tout seul 1/3 des ventes de véhicules neufs en France. Les variantes de SUV sont nombreuses et de plus en plus de gens commencent à parler de SUV même quand il s’agit d’un 4×4. D’ailleurs, certains SUV ont des compétences en matière de tout-terrain proches voire même parfois meilleurs que celles d’un 4×4. Pas vraiment adapté à la ville, ce véhicule est pourtant omniprésent dans nos cités. Il a supplanté la berline ou le break comme voiture familiale, voiture symbole de la réussite ou voiture d’entreprise.

Mais voilà, le Sport Utility Vehicle pollue plus qu’une Clio… ce qui est logique même si parfois ils font la même taille (enfin longueur). Alors, cette semaine, un torrent de critiques s’est abattu sur ces véhicules. A en croire certains, ils sont même la deuxième source de pollution au monde. Des chiffres abracadabrantesques sortent de partout et de nul part pour incriminer les SUV.

S’il est certain que ces véhicules consomment plus et donc, rejettent plus d’émissions, c’est leur popularité/utilisation qui est plus surprenante que leur aspect polluant. Mais, c’est ce dernier point qui fâchent de nombreux écologistes. Cet énervement vient du fait que l’Assemblée Nationale a rejeté la proposition de loi augmentant le malus pour les SUV. De quoi fâcher tout rouge certains « bien-penseurs » et fervents défenseurs de l’écologie. Ainsi, Le député européen EELV Yannick Jadot souhaite que les publicités pour les SUV soient purement et simplement interdites ! De même, il souhaite que la réglementation sur ces véhicules soit plus contraignante et empêche les constructeurs de poursuivre leur « fraude massive« .

A Paris, la mairie propose que le stationnement soit plus cher pour les SUV que pour les autres véhicules. Pour Nicolas Meilhan, consultant scientifique pour France Stratégie, un SUV même électrique reste un problème… Car il est plus lourd et consomme plus. Ou l’art d’enfoncer des portes ouvertes…

Une fois de plus, l’automobile se retrouve au cœur des débats sur la pollution et l’écologie. Pendant ce temps, la consommation (avec tout ce qu’elle entraîne de fabrication à l’étranger et de transport) continue de croître… Et si le problème était ailleurs ?

2 Comments

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.