Peugeot, Jeux Vidéo

Peugeot s’ immisce dans Killing Floor 2, un jeu vidéo de zombies !

Quel est le rapport entre le constructeur français Peugeot et les jeux vidéo ? A priori, aucun…Alors que certains, comme Nissan, n’hésitent pas à s’associer à des productions vidéoludiques, la marque sochalienne n’avait, semble-t-il, jamais tenté une telle expérience. Et pourtant, lors du reportage de nos confrères du Mag Jeux High Tech sur le salon du jeu vidéo de Cologne, la Gamescom, une apparition remarquée de Peugeot s’est faite dans un jeu de…zombies !

Des guns, des zombies…et des Peugeot !

Vous nous croirez ou non mais la marque Peugeot s’est invitée récemment dans un jeu vidéo, un FPS (jeu de tir à la troisième personne) multijoueurs online bien connu des gamers, un certain Killing Floor 2 (attendu sur console PS4 cet hiver). Le but de ce jeu, atomiser un max de mutants et autres zombies dans un univers post-apocalyptique. L’un des niveaux du jeu se déroule dans la capitale parisienne, non loin de la Tour Eiffel. Et alors que les troupes d’humains affrontent leurs adversaires en plein milieu de ce quartier totalement dévasté, des voitures, bien françaises apparaissent ici et là et, surprise, il s’agit exclusivement de véhicules de marque Peugeot.

Véhicules de secours (SAMU de Paris, Police Nationale) ou voitures de monsieur tout le monde, le constructeur sochalien est partout ! Un hasard ? Probablement pas…Nous avons questionné l’éditeur en question afin d’en savoir plus. S’agirait-il d’un partenariat ou d’un accord spécifique ? Nous ne manquerons pas de vous tenir informés dès que notre contact nous aura apporté une réponse…En attendant, une preview du jeu en question agrémenté d’une vidéo est disponible juste ici.

Journaliste indépendant, rédacteur web et ex-pilote automobile. Fondateur et Rédacteur en chef de Mag Sport Auto, Le Mag Auto Prestige et Le Mag Jeux High Tech.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.