Sécurité routière : l'Estonie s'inspire de la F1 pour pénaliser les conducteurs !

Sécurité routière : l’Estonie s’inspire de la F1 pour pénaliser les conducteurs !

Dans la majorité des pays la sécurité routière est un sujet récurent et qui est délicat à gérer. Aujourd’hui, nous apprenons que l’Estonie décidé de s’inspirer de la Formule 1 pour pénaliser les conducteurs. En effet, un système de Stop & Go a été mis en place par les autorités. Le but ? Faire perdre beaucoup de temps à ceux qui voulaient en gagner en allant trop vite.

Sécurité routière : en Estonie, la F1 inspire les autorités locales.

Le constat est là : les amendes financières n’ont plus vraiment d’effets dissuasifs sur les conducteurs. Ainsi, les autorités estoniennes ont voulu mettre en place un nouveau système. Celui-ci est directement inspiré de la Formule 1. Il s’agit d’un système de Stop & Go. C’est-à-dire que que le contrevenant doit s’arrêter un certain temps afin de « purger sa peine ».

Ainsi, si votre vitesse est jusqu’à 20km/h au dessus de la vitesse réglementaire vous devrez attendre 45 minutes ! Si votre vitesse est située entre 20 et 40km/h au-dessus de la limitation, vous aurez à patienter 1 heure ! Au-delà de 40 km/h d’excès de vitesse, les sanctions habituelles sont appliquées.

Ce système est basé sur le volontariat. Un conducteur arrêté peut choisir entre la prune ou la file d’attente. Celle-ci est matérialisée par un écran qui affiche votre temps d’attente et votre plaque d’immatriculation. Lors de la première journée durant laquelle ce système de Stop & Go a été mis en place, sur 15 excès de vitesse, 11 avaient le choix et 6 ont préféré attendre plutôt que de payer. Durant le Stop & Go, la Police en profite pour sensibiliser les contrevenants à la sécurité routière mais aussi au don d’organes !

Pour la Police, ce système repense la sécurité routière et se base sur des constats simples : « Les amendes n’ont plus vraiment d’impact sur les conducteurs aujourd’hui. En effet, ils les considèrent comme des factures, les paient et oublient. Ce qui les agacent le plus, en fait, c’est la perte de temps. Car, ils étaient vraiment ennuyés de devoir passer du temps dans les voitures de police pour remplir les papiers. Nous avons donc associés ces deux constats et nous nous sommes dit qu’il fallait essayer ce système de Stop & Go très pénalisant en terme de temps. »

Une idée originale, qu’il faudrait peut-être tester en France également…

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.