Tesla Semi Tesla Roadster

Tesla : un camion et un roadster en vue !

Tesla veut se diversifier et veut faire toujours plus. Hier soir, Elon Musk a dévoilé les nouveaux projets de la marque. Au programme un camion et un roadster ! De quoi frapper un grand coup ? Peut-être bien. La réponse dans quelques années.

Tesla Semi, le camion à l’électricité solaire.

Avec un semi-remorque 100% électrique, Tesla veut révolutionner le transport routier. Mais, pour le moment, le « Semi » a encore beaucoup de zones d’ombre. A commencer par son prix, son poids et les détails de la batterie qui alimentera ce camion. Prévu pour 2020, Tesla se laisse donc une bonne marge pour détailler son gros jouet. Par contre, Elon Musk a bien insisté sur l’autonomie du Semi. Ainsi, elle devrait pouvoir attendre les 800 kms. Une autonomie atteignable si l’on ne dépasse pas la vitesse de 96 km/h (60 mph) et si on tracte une charge utile de 36 tonnes au maximum.

Elon Musk veut révolutionner le transport routier et concurrencer le train ! Selon lui, ce camion serait rentable dès le premier kilomètre ! Avec son look futuriste, il ne passera pas inaperçu en tout cas. Les quatre roues motrices seront indépendantes et alimentées par 4 moteurs différents ! Musk mise gros sur la rentabilité de son gros bébé. Il promet à ses futurs clients un gain sur le temps de chargement et déchargement malgré les 35 minutes pour recharger totalement la batterie géante du Semi. De même, il promet une baisse significative des coûts de transport. Ces derniers seraient, selon Musk, inférieurs à ceux du train grâce à son Tesla Semi.

Conscient des critiques qui commencent à peser sur le tout électrique, et donc la production nucléaire d’électricité, Elon Musk a assuré que son camion roulerait à l’électricité solaire. De même, il annonce un prix du kWh identique dans le monde entier et stable à 7 centimes ! Des promesses à vérifier en 2020, lors de l’arrivée sur le marché du Tesla Semi.

Tesla Roadster, pour relancer l’automobile plaisir ?

L’autre annonce faite hier soir est celle concernant un nouveau Roadster. Présenté et déchargé depuis la remorque du Semi, ce nouveau Roadster se veut le plus durable. En effet, ce nouveau Roadster devrait pouvoir rouler 1000 kilomètres avec « un plein ». Un record qui sera à prouver lors de son lancement. Prévu pour un vague 2020, le Roadster n’a pas eu le droit à de vraie date de mise en circulation. En effet, Tesla commence à avoir du mal à respecter les délais annoncés. Actuellement, la firme a trois mois de retard sur la production. Notamment sur celle de la Model 3 dont la production a rencontré quelques soucis.

A noter, le Tesla Roadster II sera vendu… 200.000€ minimum ! On est loin de la démocratisation du tout électrique.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.