vignette crit'air paris

Vignette Crit’Air, en route vers la discrimination automobile ?

Depuis le 16 janvier 2017, la vignette Crit’Air est désormais obligatoire à Paris. Une vignette qui classe les véhicules selon leur catégorie, leur carburant, et leur norme Euro. Un moyen de récolter de l’argent via les futures amendes, mais aussi d’interdire les véhicules d’avant 1997 ! Un pas de plus dans l’autophobie et la discrimination automobile, véritable habitude d’Anne Hidalgo et de la mairie de Paris.

Vignette Crit’Air, prendre les gens pour des « con’airs » ?

4€18 (3€+fdp), voilà ce que va coûter à chaque automobiliste la vignette Crit’Air. Si pour le moment seule la ville de Paris a mis en place ce système, d’autres villes vont suivre la porte enfoncée par Anne Hidalgo, la mairie de Paris et le gouvernement. L’idée du gouvernement de proposer un système « pédagogique » pour développer « l’utilisation des véhicules propres » est donc désormais une obligation pour nos pauvres amis parisiens. Ces derniers auront même le droit à une amende de 68€ à partir de la mi-février s’ils n’ont pas la fameuse vignette.

Après la piétonnisation des voies sur berge rive droite, la mairie de Paris s’en prend une nouvelle fois aux automobilistes. Mais pas seulement, car tout le monde est concerné par la vignette Crit’Air (sauf les vélos) : Motos, camions, fourgonnettes, automobiles, scooters, particuliers et professionnels…

Paris devient ainsi la première zone à circulation restreinte (ZCR) en France. De ce fait, les véhicules les plus polluants (qui ne peuvent être classés) ne pourront plus rouler dans Paris de 8h à 20h du lundi au vendredi !! Une façon de se faire de l’argent facile pour les administrations, car beaucoup n’auront pas ces vignettes, mais aussi une bonne méthode pour dicter aux gens comment et avec quoi rouler.

Un pas de plus vers une « dictature » au nom de pseudos efforts écologiques. Plutôt que de traiter le problème de manière générale, on s’en prend une fois de plus aux automobilistes. Il existe pourtant bons nombres de points sur lesquels on pourrait intervenir pour rendre l’air plus respirable. Cependant, la voiture est désormais devenue « taboo » en France. Pourtant, notre pays à une grande histoire d’amour avec ce magnifique objet du quotidien.

De grandes marques : Peugeot, Renault, Citroën, Simca (par le passé), etc… Mais aussi un grand succès dans les sports mécaniques : Renault en F1, Alpine en Tourisme et en rallye, Peugeot et Citroën en rallye et rallye-raid. Un nonuple champion du monde des rallyes (Sébastien Loeb). Mais plutôt que d’être fier de ce patrimoine, de cette histoire et de ces succès mondiaux, l’on préfère cracher dessus depuis des années. Un constat triste et honteux. Où est le patriotisme voulu par tant de « bien-penseurs » et de politiques ? Voici un domaine où l’on pourrait citer la France comme exemple, mais non… il faut le pointer du doigt et le critiquer constamment.

Pousser à la consommation et rejeter une partie de la population.

Pire encore, avec les ZCR et l’interdiction de circulation des véhicules produits avant 1997, on est en pleine discrimination ! Les amateurs de veilles voitures, les gens qui n’ont pas les moyens de changer de voiture, ou ceux qui veulent garder leur bien tant qu’il tient la route, sont donc traités comme des pestiférés ! Bravo l’égalité et le respect… Et pourtant, ces véhicules passent le contrôle technique ! Preuve que l’excuse de la pollution est bidon.

Un moyen de forcer la consommation et l’achat de nouveaux véhicules (occasion ou neuf). L’obsolescence programmée ce n’était pas suffisant, voici les lois qui veulent vous obliger à acheter encore et toujours. Pourtant, les collectionneurs et les Youngtimers sont des consommateurs comme les autres. A une époque où le « vintage » est à la mode, c’est surprenant de voir qu’on a encore du mal à l’accepter par rapport à l’automobile. Petits budgets ou amoureux d’anciennes, il est important de respecter le choix de chacun !

Des collectifs se sont mis en place comme « Les bannies du 1er juillet » ou « Touche pas à mon ancienne ». De bons moyens de se faire entendre, car il ne faut pas se laisser faire. Toucher à la liberté de circuler dans n’importe quel véhicule légal et correspondant aux normes de sécurité, c’est une atteinte à la liberté. Un petit élan de dictature écologique pour la Mairie de Paris, Anne Hidalgo et certains du gouvernement. Mais tout ça changera, peut-être, avec les prochaines élections présidentielles. Même s’il y a bien plus important comme sujet, bien entendu.

Néanmoins, passionnés d’automobiles que nous sommes, nous ne pouvions passer à côté de cette nouvelle vignette et de ces ZCR discriminatoires sans vous en parler. Il est important de continuer à lutter contre ce genre de discriminations et important de promouvoir la réussite automobile de notre pays ! Vive la France et vive les automobiles !

1 Comments

  1. Merci de traiter ce sujet d’actualité et ses conséquences.
    Merci aussi d’évoquer les Bannies du 1er Juillet, et nous en profitons donc pour vous signaler notre nouvelle pétition contre la vignette Crit’Air mais pour des solutions réelles pour lutter contre la pollution.

    En voici ci-dessous le lien, n’hésitez pas à la signer mais surtout à la partager, car de votre mobilisation dépendra notre poids.
    https://www.change.org/p/non-aux-vignettes-crit-air-et-aux-zcr-oui-a-de-reelles-solutions-pour-lutter-contre-la-pollution

    Merci à tous !
    Les Bannies du 1er Juillet

Leave A Comment