Economie : Les rejets de CO2 qui valaient des milliards…

Une récente étude menée par l’agence PA Consulting annonce une nouvelle crise dans le secteur de l’automobile. Selon cette étude, une grande partie des constructeurs ne respectent pas le plafond d’émissions de CO2 qui verra le jour en 2021. En outre, de grands groupes risques plusieurs milliards d’euros d’amendes !

Un plafond qui va coûter cher

La réglementation date de 2014. Trois ans plus tard, les constructeurs commencent à craindre la pluie d’amendes qui s’annonce. Dans quatre ans, en 2021, un plafond d’émissions de CO2 sera établi. Les voitures vendues au sein de l’Union Européenne ne devront pas excéder les 95 g/km de rejet (en moyenne). Un dépassement de cette limite coûtera cher, très cher même. Comptez 95€ par voiture et par gramme de CO2 !

Toutefois, quatre géants de l’automobile passeraient entre les gouttes : Renault Nissan, Toyota, Volvo et Jaguar Land Rover. PA Consulting n’est pas si optimiste outre-Rhin. Selon l’agence, Volkswagen serait menacé par une amende de près de deux milliards d’euros ! Porsche et Lamborghini, spécialisés dans les grosses cylindrées, sont à pointer du doigt. Le groupe FIAT Chrysler risque une amende de 1.2 milliards d’euros. D’autres sont aussi dans le collimateur comme BMW, Daimler, Hyundai et… PSA ! Le groupe français aurait pu s’en tirer sans son rachat d’Opel.

Pour pallier à cette future crise qui s’annonce, certains constructeurs parient sur l’hybride électrique comme Porsche ou Bentley. D’autres, comme Audi, préfèrent baisser la cylindrée de leurs moteurs pour réduire drastiquement les émissions de CO2. Qu’en sera-t-il dans quatre ans ?

Aurélien Attard

Leave A Comment