aston martin

Aston Martin change de politique et ralentit sur l’électrique

Le constructeur Aston Martin est, désormais, dans une situation financière très envieuse. En effet, conséquence directe de l’opération réalisée par Lawrence Stroll en Formule 1, la firme britannique dispose maintenant de liquidités. Mais cela entraîne aussi des changements en termes de stratégie. Et c’est le projet d’électrification qui prend du plomb dans l’aile…

Aston Martin au service de fiston ?

Si vous êtes à la page en termes d’actu auto/sport auto, vous n’êtes pas sans savoir qu’Aston Martin va revenir sou son nom propre en Formule 1. Actuellement partenaire de Red Bull Racing (et de Honda…), le constructeur britannique est passé sous le pouvoir de Lawrence Stroll, qui se démène pour trouver un volant gagnant à son fils, actuel pilote Racing Point, Lance Stroll. D’où la prise de parts chez Aston Martin, qui remplacera le nom de Racing Point dès l’année prochaine en F1. Reste à déterminer ce qu’il en sera du partenariat moteur avec Mercedes…et surtout, si la marque anglaise en ressortira grandie, en termes d’image. La question du second pilote, aux côtés de Lance Stroll, se posera sans doute sachant que Sergio Perez est titulaire de ce baquet, pour l’instant…

Concernant le projet de voiture électrique (la fameuse Rapid E), malheureusement, il vient d’être rangé dans le placard. Dommage sachant que le véhicule en question était quasiment finalisé. Resteront, tout de même, les hybrides Valkyrie et Valhalla, la première étant toujours planifiée pour une commercialisation cette année.

Journaliste indépendant, rédacteur web et ex-pilote automobile. Fondateur et Rédacteur en chef de Mag Sport Auto, Le Mag Auto Prestige et Le Mag Jeux High Tech.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.