Holden Commodore blanche

165 ans d’histoire, et Holden s’arrête…

General Motors a décidé de mettre fin aux activités de la firme Holden en 2021. La marque australienne fêtant cette année là ses 165 ans.

Holden va cesser toutes ses activités d’ici à 2021. Le groupe américain General Motors, propriétaire de la marque vient de l’annoncer. Activités de conception, ingénierie vente,… seront arrêtées après 165 ans d’existence.

Cette décision intervient alors que le monde de l’automobile traverse une passe difficile. Et redresser une marque elle-même en difficulté comme Holden ne serait pas rentable pour General Motors. Ce qu’a détaillé Julian Blisset, vice-président responsable des activités à l’international de GM :

« Avec la fusion sur le plan international de l’industrie automobile, il devient de plus en plus difficile pour nous de soutenir une marque et une entreprise qui n’est implantée que sur deux marchés. »

L’ultime étape pour la firme Holden, en difficulté depuis plusieurs années

Ajoutons à cela le fait que chaque importation devait fonctionner avec un volant à droite. Donnant le besoin de revoir de nombreuses pièces de chaque modèle. General Motors a donc décidé de ne pas aller plus loin et de poursuive l’arrêt de Holden. Puisque depuis octobre 2017, la Commodore, voiture phare de la marque, n’était déjà plus produite. Remplacée par une Insignia signant également la fin de la production automobile en Australie.

Née en 1856, Holden était à la base une fabrique de sellerie. Avant de se lancer dans l’automobile en 1908, passant sous le giron de General Motors dès 1931. Puis d’être arrêtée près de 100 ans plus tard par le même groupe, à l’image de marques telles que Saturn, Pontiac (en 2010) et Oldsmobile (en 2004). A qui le tour, maintenant?

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.