bentley

Bentley : l’industrie du luxe licencie aussi

Si l’industrie du luxe est souvent moins touchée lors de périodes de crise économique, cette-fois, la situation est bien différente. Car, en raison du confinement, le secteur de l’automobile de prestige a du, lui aussi, cesser ses activités. Et si les réouvertures s’enchaînent désormais, les règles de distanciation mises en places ont des conséquences, en particulier sur les effectifs.

Bentley : la situation se dégrade encore

Avec des ventes à l’arrêt pendant des mois, une production qui reprend à peine et de façon partielle et la nécessité de créé des distances sanitaires entre les employés, Bentley va devoir licencier. Sachant que la marque anglaise n’était, déjà, pas spécialement en forme, avant que le coronavirus ne frappe le monde. Aussi, plus de 1000 personnes vont être remerciées soit 25% des effectifs de la marque, comme le rappellent nos confrères de Caradisiac.

Ainsi, après Aston Martin et Mclaren, Bentley est le troisième constructeur britannique à se délester de plusieurs sujets de sa majesté, suite à la crise sanitaire et mondiale vécue ces dernières semaines. Et ce n’est probablement pas terminé…

source

Journaliste indépendant, rédacteur web et ex-pilote automobile. Fondateur et Rédacteur en chef de Mag Sport Auto, Le Mag Auto Prestige et Le Mag Jeux High Tech.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.