e-Mehari édition spéciale Courrège

Citroën : clap de fin pour l’ e-Mehari ?

Faut-il y voir un simple échec du modèle, en lui-même ou de toute la politique d’électrification de la marque tricolore ? Toujours est-il que, après plus de deux ans de commercialisation, la e-Mehari n’a pas trouvé son public. Un retour raté, en somme, pour un modèle qui jouissait pourtant d’une bonne image, par le passé…

e-Mehari : prix, batterie, concept, les raisons de l’échec ?

Comme quoi, il ne suffit pas de faire revenir un modèle ayant marqué les automobilistes pour en faire un succès commercial ! Car pour la Citroën e-Mehari, le constat est cruel : elle ne se vend pas ! Ainsi, l’année dernière, seuls 228 véhicules ont été vendus. Un véritable désaveu d’autant que la marque française avait mis les moyens, côté communication.

Entre les nostalgiques déçus de voir renaître la Mehari sous une forme peut-être un peu trop « moderne » et ceux ayant craint pour le bon déroulement de leurs trajets, en raison de batteries controversées (qui se déchargent progressivement, même à l’arrêt), la petite Citroën n’a pas trouvé son public. Bien sûr, le prix peut, aussi, expliquer ce manque d’engouement pour un véhicule pas évident à positionner sur le marché…

Journaliste indépendant, rédacteur web et ex-pilote automobile. Fondateur et Rédacteur en chef de Mag Sport Auto, Le Mag Auto Prestige et Le Mag Jeux High Tech.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.