Donald Trump ne croit pas au 100% électrique et s'attaque à General Motors.

Donald Trump ne croit pas au 100% électrique et s’attaque à General Motors.

General Motors et Donald Trump, ce n’est pas une grande histoire d’amour. Le 45e président des Etats-Unis d’Amérique n’apprécie gère les délocalisations et les plans de suppressions d’emplois du géant américain. Pour Noël, Donald Trump s’attaque à la volonté de GM (Buick, Cadillac, Chevrolet, GMC…) de passer au 100% électrique dans la décennie à venir. En pleine mode de la voiture électrique, c’est un son de cloche inhabituel de la part d’un chef d’état.

Donald Trump démonte GM et ne croit pas en l’électrique !

Proposer une solution alternative est une excellente idée. Repose sur un seul modèle est une hypocrisie et une bêtise. Un fait que beaucoup de politiques oublient quand il s’agit des voitures électriques. Mais, l’irréductible américain qu’est Donald Trump a donné un tout autre son de cloche lors d’une interview accordée à Fox News.

Ainsi, l’actuel Président des États-Unis d’Amérique déclare : « Chez General Motors, ils ont changé de business model. Ils vont vers le 100 % électrique. Le 100 % électrique ça ne va pas marcher ! C’est très bien d’en produire un certain pourcentage, mais ne faire que ça… Je pense que c’est une erreur ».

Dans un contexte tendu entre Trump et GM (dont la présidente est qualifiée de méchante par Trump), l’homme de la maison blanche a ajouté : « Nous pensons à couper toutes les aides gouvernementales accordées à GM, y compris celles pour les voitures électriques.» Une nouvelle preuve de la volonté de Trump de protéger les emplois sur son territoire et de pénaliser les entreprises, multinationales ou pas, qui vont produire ailleurs !

L’avenir nous dira si Donald Trump avait raison (sur ce sujet) ou non.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.