Ford Mustang Mach-E 1400 en plein drift

Ford dévoile sa Mustang Mach-E de 1400 chevaux

Ford présente sa Mustang Mach-E 1400. Un véhicule 100% électrique de drift qui possède une aéro maximisée, sept moteurs et vise les 1400 chevaux.

Ford continue le programme d’électrisation de sa gamme de véhicules électriques. Mais cette fois ci, c’est une voiture de drift qui sort des ateliers du constructeur étasunien. Il s’agit de la Mustang Mach-E 1400. Une voiture totalement électrique, propulsée par sept moteurs, qui lui donnent une puissance de 1400 chevaux. Autre particularité, son appui aérodynamique est maximisé.

Développée en collaboration avec RTR, cette voiture se base sur une caisse en blanc de Mustang Mach-E GT. Elle est le résultat de 10 000 heures de collaboration entre Ford Performance et RTR. Le but principal est de combler l’écart entre les prouesses d’un véhicule électrique et les attentes des consommateurs.

Mustang Mach-E 1400, sept moteur, 1400 chevaux

Pour ce faire, les deux entités ont d’abord construit un châssis et un groupe motopropulseur qui travaillent ensemble. Ils sont configurés pour permettre à l’équipe d’étudier différentes configurations, leurs effets sur la consommation d’énergie et les performances.

De quoi donner une multitude de configurations, afin d’offrir des capacités « comme aucun autre véhicule » selon Ford. En particulier car la traction, la propulsion et la transmission intégrale seront étudiées. Cette Ford proposera sept moteurs, cinq de plus que la Mach-E GT. Trois sont fixés au différentiel avant, quatre à l’arrière, avec un seul arbre de transmission les reliant aux différentiels.

Une motorisation originale, loin d’être simple à mettre en oeuvre. « Le défi consistait à contrôler la puissance extrême fournie par les sept moteurs » a déclaré Mark Rushbrook, directeur du sport automobile chez Ford Performance. « La Mustang Mach-E 1400 est l’emblème des possibles avec un véhicule électrique. »

Tout l’enjeu sera donc de proposer une voiture capable d’être performance en drift, comme en ligne droite. Des disciplines qui demandent des réglages complètement différents, en matière de changements de direction, angles de braquage. La distribution de puissance de cette voiture peut par exemple être répartie uniformément entre l’avant et l’arrière, pour plus d’efficacité.

Une aéro aux petits oignons

Autre aspect d’importance, l’aérodynamique est soignée. Ford et RTR ont utilisé les mêmes outils de développement que pour les voitures de course. Les formes du véhicule sont raffinées, les emplacements des conduits de refroidissement optimisés. Les plans de plongée de l’aile arrière sont eux aussi travaillés.

Un servo-frein électronique est enfin intégré à la voiture. De quoi permettre un freinage régénératif, combiné à un ABS et un contrôle de stabilité. En somme le pilotage de cette voiture est une expérience, selon Vaughn Gittin Jr., fondateur de RTR Vehicles :

« Prendre le volant de cette voiture a complètement changé mon point de vue sur ce que peuvent être la puissance et le couple. Cette expérience ne ressemble à rien de ce que vous avez pu imaginer, à l’exception peut-être de montagnes russes. »

Ford fait le pari du full électrique

Rappelons que Ford investit actuellement plus de 11,5 milliard de dollars dans les véhicules électriques dans le monde. Il s’agit du moment « idéal pour tirer parti de la technologie électrique afin d’en puiser des enseignements et de les appliquer à notre gamme », selon Ron Heiser, ingénieur en chef des programmes Mustang Mach-E.

« La Mustang Mach-E sera amusante à conduire, comme toutes les autres Mustang avant elle, mais la Mustang Mach-E 1400 est complètement folle, grâce à la collaboration de Ford Performance et RTR !»

https://twitter.com/FordEu/status/1285527049638215681

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.