Mercedes Classe E new

Nouvelle Mercedes Classe E : quelles nouveautés ?

Mercedes montre sa maîtrise de la technologie à travers la Classe E 220d. Son look, inspiré de la récente classe C pour certains et de la Classe S pour d’autres, semble manquer de singularité. En revanche, on sent que le constructeur allemand se positionne sur la conduite autonome avec des systèmes novateurs comme le Drive pilot. Analyse de ce qui fait la marque de fabrique de la firme à la flèche d’argent depuis les années 80. Comme vous l’avez compris nous allons peu nous attarder sur le style, les courbes rappellent à la fois celles de Classe C et S, deux modèles réputés pour leur fière allure. La plateforme est celle de la Classe C, aménagée pour la grande taille du véhicule : 4,92 mètres, soit 4 cm de plus que l’ancien modèle. Le poids aussi a augmenté, 70 kg de plus selon le constructeur. Dans la version exposée au salon de Genève 2016, la flèche d’argent se situe dans la calandre, mais celle-ci se trouve en bout de capot sur le modèle de série (à l’ancienne). La Mercedes Classe E 220d dégage un style soigné et loin d’être agressif. Son intérieur correspond à celui de la Classe S mais n’en est pas moins luxueux et impressionnant, avec un double écran de 31 cm (une mini-télévision quoi) et un tableau de bord sobre et classe. Ce qui tend à plaire aussi bien aux taxis, qu’aux chauffeurs privés haut de gamme. Dotée en plus d’un volume de chargement généreux de 540 litres et d’un vaste espace arrière, cette berline semble idéale pour les longs trajets. Mais, c’est bien avec la technologie que Mercedes compte séduire sa clientèle.

Mercedes Classe E 220d : la berline « quasi-autonome »

Commençons par évoquer le drive pilot. Cette option, issue d’un pack à 1.800 €, permet une sorte de pilotage automatique en gérant votre trajectoire lors de dépassements par exemple (voir la vidéo ci-dessous). Malheureusement la fonction clignotement/dépassement automatique ne sera pas disponible en France, ne respectant pas nos normes. Ensuite, la Mercedes Classe E peut même se conduire seule dans les embouteillages, ainsi que sur les grands axes et ce, jusqu’à 210 km/h. Un obstacle impromptu ? Ne vous en faites pas votre berline le voit et l’évite. Il est aussi possible de se garer à l’aide de son smartphone avec l’aide Park Active. Oui, chez Mercedes le futur de la conduite est déjà là. Ces nombreuses options technologiques, visant à rendre la conduite davantage autonome, semblent constituer la plus-value de la Classe E. Mais cela reste tout de même à tester…

Genève 2016, Lexus LF-FC, l’ère de l’hydrogène

Mercedes classe E 220d : un large choix de moteurs

Look : satisfaisant, mais sans grand changement ; conduite et technologie : plutôt novateur et qui tend vers un pilote automatique ; désormais voyons ce qu’il en est, quand on jette un coup d’oeil sous le capot ?

Seulement trois moteurs seront disponibles pour le lancement de la Classe E en avril 2016. Le moteur diesel quatre cylindres 2.0 en ligne délivre 194 chevaux et un couple maximal de 400 Nm. La pression d’injection élevée (2.000 bars) offre vraisemblablement une consommation basse : de 3,9 à 4,3 l/100km en cycle mixte. De quoi séduire ceux qui en ont marre de passer à la pompe. C’est probablement la version qui intéressera le plus en France. Et vous pouvez aussi compter sur une boîte de vitesse automatique à 9 rapports, nommée 9G-TRONIC. Prix de départ pour la Classe E220d : 49 200 €. Mais LeMagAutoPrestige vous conseille d’opter pour la ligne Sportline (8.300 €) qui donne vraiment une singularité à votre berline. En plus, cette ligne représente le compromis parfait entre l’Excutive (5.800 €), pas vraiment séduisante et le design Fascination qui, lui, est tout a fait charmant, mais relativement onéreux : 16 100 €. Si vous optez pour cette dernière, vous pouvez ajouter le Pack d’assistance conduite (1.800 €) et le Pack exclusif intérieur (2.200 €). Donc comptez 69 300 € au total, pour vous offrir la Mercedes Classe E 220 d presque toutes options.

Grand passionné de sport automobile (et de monoplace en particulier) et de sport en général. Diplômé en e-journalisme. Rédacteur sur Le Mag Sport Auto (Formule 1 et circuit en général) et sur Le Mag Auto Prestige.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.