Maserati dit non à l’électrique mais oui « à l’émotion » !

Très clairement, si le marché de l’électrique s’est grandement démocratisé auprès d’une majorité de constructeurs, en Italie, les choses ne sont pas aussi simples. Sans doute en raison de la relation très « charnelle » avec l’automobile, les transalpins préfèrent poursuivre sur la voie du moteur à essence bien classique. Du moins, lorsqu’il s’agit de véhicules de prestige. C’est le cas, notamment, de Maserati.

Maserati : de l’hybride, un point c’est tout

Heureusement qu’il y a l’Italie et ses constructeurs de prestige pour sauvegarder l’ADN de l’automobile de luxe, penserons probablement certains…Car, à l’heure où les controversées motorisations électriques s’engouffrent partout, y compris au sein des firmes les plus prestigieuses, chez Maserati, on fait de la résistance et l’on assume à 100% ! Ainsi, le PDG de Maserati aux USA s’est récemment exprimé sur le sujet, indiquant que la marque italienne « avait besoin des moteurs à combustion et d’émotions » (source : Caradisiac). Voilà qui est dit et qui plaira aux fervents opposants à l’électrique !

Néanmoins, des motorisations hybrides et hybrides téléchargeables sont en développement chez Maserati, histoire de ne pas passer complètement à côté de l’effet de mode et de la manne financière représentée.

Journaliste indépendant, rédacteur web et ex-pilote automobile. Fondateur et Rédacteur en chef de Mag Sport Auto, Le Mag Auto Prestige et Le Mag Jeux High Tech.

Leave A Comment