ferrari

Moteurs thermiques : Ferrari et Lamborghini rappelées à l’ordre par Porsche

C’est le principal enjeu de l’industrie automobile mais certaines marque de prestige, italiennes en particulier, aimeraient pouvoir bénéficier de mesures spécifiques. En effet, le Ministre transalpin de la transition écologique discuter avec l’Union Européenne d’un aménagement spécial, afin de préserver des marques comme Ferrari et Lamborghini, qui vont rencontrer des difficultés de rentabilité à l’avenir, sans les moteurs thermiques. Oui mais voilà, Porsche -en avance sur ces technologies- ne veut pas en entendre parler.

Ferrari et Lamborghini : enjeu financier face à Porsche

Le Ministre italien (impliqué par ailleurs chez Ferrari) aimerait permettre aux marques de son pays d’obtenir un peu de marge, de la part de l’Union Européenne, au niveau des moteurs thermiques. Face aux -nombreuses- restrictions à venir : « Ces voitures ont besoin d’une technologie très spéciale et elles ont besoin de batteries pour la transition. Une étape importante est que l’Italie devienne autonome dans la production de batteries de haute performance, et c’est pourquoi nous lançons maintenant le programme de la giga-usine pour installer en Italie une installation de production de batteries à très grande échelle. »

Obtiendra-t-il gain de cause ? Rien n’est moins sûr car, d’autres marques concurrentes, prêtes à tourner la page du thermique, ne veulent pas laisser de boulevard à ces constructeurs, qui n’auraient pas suffisamment anticipé la démocratisation de l’électrique : « L’électricité au cours de la prochaine décennie sera imbattable. La décarbonisation est une question mondiale et tout le monde doit y contribuer », a déclaré le PDG de Porsche.

Article publié le 17/09/2021 à 8h10

source : Auto Plus

Journaliste indépendant, rédacteur web et ex-pilote automobile. Fondateur et Rédacteur en chef de Mag Sport Auto, Le Mag Auto Prestige et Le Mag Jeux High Tech.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.