Porsche 718 Cayman GT4

Porsche présente deux nouvelles 718

Les Porsche 718 Spyder et 718 Cayman GT4 viennent enrichir la gamme du constructeur allemand. Deux modèles sportifs dont le coeur repose sur les émotions.

Les 718 ont désormais deux petites soeurs. Enfin, petites, tout est relatif. Les Porsche 718 Spyder et 718 Cayman GT4 sont les deux nouveaux-nés du constructeur de Stuttgart. Plus puissantes, légères et saines aérodynamiquement, elles sont taillées pour procurer des sensations… fortes.

Ces deux sportives sont en effet retravaillées, notamment au niveau technique. Changement le plus important, le moteur a été boosté. Le boxer 6 cylindres de 4 litres placé en position centrale monte en effet à 420 chevaux. De quoi faire gagner 35 chevaux au modèle GT4, 45 au Spyder.

Développant un couple maximal de 420 Nm de 5 000 à 6 800 tours/minute, ces sportives abattent le 0-100 km/h en 4’4 secondes. Franchissant les 300 km/h, la Spyder plafonne à 301 km/h. La GT4 fait un peu mieux, touchant sa vitesse de pointe à 304 km/h.

Si tous ces chiffres peuvent ‘’effrayer’’ des consommateurs soucieux de l’environnement, Porsche rassure. Le régime maximum du moteur est de 8 000 tours/minutes. Produisant le son caractéristique des moteurs Boxer, ce dernier ne consomme que 10,9 litres aux 100. D’autant qu’une gestion adaptative des cylindres est présente, permettant d’interrompre le processus d’injection dans l’une des deux rangées de cylindre lorsque le moteur tourne en charge partielle.

Un filtre à particules est également présent. Ce dernier se distingue par son habileté à réduire émissions polluantes, tout en gardant une puissance linéaire. Combiné à des injecteurs piézoélectriques (permettant de doser avec précision le carburant, ndlr), le tout réduit drastiquement consommation et pollution.

Des Porsche 718 taillées pour la piste

Outre le moteur, châssis, aérodynamique pneus et freins subissent aussi un lifting complet. Pour la première fois, d’abord, la 718 Spyder bénéficie de l’ossature GT haute performance du 718 Cayman. De quoi assurer une expérience de conduite riche, des éléments de ce châssis (tels que les jambes de force) étant notamment issus de la compétition automobile. Le système de gestion active de la suspension surbaisse le châssis de 30 millimètres. Ce faisant, il abaisse le centre de gravité et améliore la maniabilité du véhicule.

Conçu pour une utilisation pour circuit, la Spyder bénéficie désormais de cette nouveauté. A côté de cela, le système de stabilisation active Porsche Stability Management gagne en précision. Ce dernier peut être désactivé en deux étapes, sur demande. Un autre système, de blocage vectoriel du couple, améliore, lui, le comportement en virage et le plaisir de conduite. Le 718 Cayman GT4 est également proposé avec un arceau de sécurité arrière en acier, un extincteur portatif et une ceinture de sécurité six points côté conducteur. Ce dernier point est inclus dans le pack Clubsport.

L’aérodynamique, entièrement repensée, est-elle aussi au coeur de ces nouveaux véhicules. L’amélioration de la déportance peut atteindre 50% sans affecter la trainée de la GT4. Bénéficiant d’un espace dégagé par la conception nouvelle du silencieux, un nouveau diffuseur y est aussi aménagé. Sur cet appendice aérodynamique s’exerce 30% de la force de déportance subie par le train arrière. L’aileron gagne aussi en performance, apportant près de 20% de déportance supplémentaire. Cela correspond à une force d’appui additionnelle de 12 kilogrammes à 200 km/h. L’avant maintient, lui, l’équilibre aéro avec une lèvre de spoiler et des rideaux d’air. Le but étant d’optimiser la circulation des flux d’air au niveau des passages de roue sur la Cayman GT4.

Les freins monoblocs à étriers fixes en aluminium améliorent également la performance. Mais pour encore plus de puissance, les Porsche Ceramic Composite Brake sont aussi disponibles en option. Les gommes Ultra High Performance spécialement adaptées par Porsche font leur apparition sur la Spyder. Déjà présentes sur le GT4, elle permettent de gagner 10 secondes sur un tour de la boucle Nord du Nürburgring.

Tout en ne négligeant pas le confort

Aussi sportives soient-elles, ces Porsche se doivent néanmoins de conserver un minimum de confort. Mais ici, de nouveaux sièges en cuir,… ne sont pas au premier plan. Se joignant au confort de conduite, celui de rouler en décapotable complète le tout.

Roadster, le 718 Spyder permet à ses occupants de rouler cheveux aux vents. Le véhicule s’inscrit dans la lignée de ses prédécesseurs, Porsche 550 Spyder et le 718 RS 60 Spyder, en possédant une silhouette reconnaissable. En plus de cela, la capote est pratique, pouvant être logée dans le compartiment de rangement en quelques manipulations.

La partie arrière du véhicule est aussi dévolue à un spoiler arrière. Ce dernier se déploie automatiquement à partir de 120 km/h. Avec un diffuseur fonctionnel, ce modèle est le premier de la gamme Boxster à générer une force d’appui aérodynamique sur le train arrière.

Après le Cayenne S Coupé, la gamme Porsche continue donc de s’enrichir. Les 718 Spyder et Cayman GT4 sont d’ores et déjà disponibles à la commande. En France, le Spyder est proposé à 95 299€. Son cousin Cayman est un peu plus cher, à 98 180€. Ces prix sont TTC et comprennent les équipements spécifiques au marché français.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.