PSA et Opel rachat

PSA et Opel, un mariage surprise

Le groupe PSA, fondé dans les années 60 avant de racheter Citroën en 1976, va racheter Opel ! En effet, la marque allemande propriété de General Motors va passer sous pavillon français. Un nouveau pari de la part de Carlos Tavares pour son plan « Back in the race » ! Un essai avant le rachat du malaisien Proton ? En tout cas, le mariage entre PSA et Opel est une surprise !

PSA et Opel, un soulagement pour General Motors.

Opel est une marque connue et pourtant elle est déficitaire depuis le début des années 2000. Plus de 15 ans dans le rouge, c’en est trop pour General Motors (GM) ! Le géant américain, dont PSA a participé au capital il y a quelques années, souhaitait se débarrasser de se « boulet européen ». GM n’a jamais été très copain avec le marché européen et n’a jamais su vraiment le rentabiliser. Si on apprend qu’une première tentative de rachat d’Opel par PSA n’a pas été fructueuse en 2012, cette fois-ci c’est la bonne !

Opel, et son pendant anglais Vauxhall, vont donc devenir français. Un dossier suivi de près par Angela Merkel qui craint pour l’emploi en Allemagne. Forcément, une telle fusion entraîne des doublons et surtout une mise en commun des outils de production. Du côté des syndicats français, les organisations FO, CFE-CGC, CFDT, CFTC et SIA-GSEA ont donné leur feu vert pour ce mariage. Ils voient dans l’acquisition d’Opel par le groupe PSA une opportunité à saisir. Ces organisations représentent plus de 80% des salariés du groupe. Néanmoins, en Allemagne, le spectre d’une crise sociale fait toujours peur et on veut à tout prix qu’Opel reste Opel.

PSA, désormais n°2 européen !

Le mariage PSA et Opel, c’est la chance pour le groupe français de passer n°2 en Europe juste derrière Volkswagen et devant le rival Renault-Nissan ! Un sacré coup de pouce alors que le marché européen est en plein rebond avec une progression de 11% prévue pour 2017. PSA s’offre un accord historique avec Opel, puisque la firme allemande (fondée en 1862) est une marque historique chez nos amis d’outre-Rhin mais aussi en Europe !

De quoi renforcer la présence du groupe PSA en Europe et dans le monde aussi. Ce qui va bien avec les partenariats de ces derniers mois :
le partenariat avec les indiens Hindustan Motors et Avtec (et le rachat de la marque Amnbassador). Mais aussi des petites usines dans de nombreux pays en voie de développement comme l’Éthiopie, le Kenya , le Kazakhstan, ou encore la Malaisie.De plus, PSA profitera du succès et de l’image de l’Opel Adam, véritable carton chez les petits citadines.

Côté sportif, reste à savoir si ce mariage aura des conséquences. Opel est engagé en Championnat d’Europe des Rallyes Junior avec l’Opel Adam R2 et devait développer une Opel Corsa R5. Une future concurrente aux DS3 R5 et 208 T16 qui peinent face à la concurrence (Skoda et Ford). Affaire à suivre donc.

L’annonce officielle du mariage entre PSA et Opel devrait être effectif dès ce midi !

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.