drive-in

Tendances : comment le drive-in pourrait révolutionner nos loisirs

9 septembre 2020

En 2020, le drive-in est à la mode. Si vous rêvez de prendre votre voiture pour voir un film ou assister à un concert, c’est maintenant possible. Et la tendance pourrait s’étendre à d’autres domaines, comme nous allons le voir…

Le drive-in, une tendance pas si nouvelle que ça

Le drive-in, en particulier pour le cinéma, est loin d’être un concept nouveau. En réalité, il remonterait même… à 1915 ! On trouve en effet la première mention d’un drive-in au Nouveau-Mexique dans les années 1910. Au départ, les spectateurs peuvent se contenter de regarder des films muets, sans avoir besoin de prendre en compte de système audio. Mais la technologie évoluant, le cinéma en plein air se fait parlant. Pour capter le son, les spectateurs branchent leur radio sur un canal dédié, afin de recevoir le son sur les haut-parleurs du véhicule.

L’époque la plus prospère du drive-in se situe dans les années 30 et 40. Aux États-Unis, on compte ainsi plus de 4 000 drive-ins. En France, les drive-ins sont apparus à partir des années 60, mais ils n’ont jamais vraiment pris… Tout du moins pour l’instant.

Le retour en force des drive-ins

Les drive-ins permettent essentiellement une chose : profiter de services et divertissements de masse, tout en restant entre amis ou en famille. C’est pourquoi ils sont à nouveau en train d’exploser dans le monde, au-delà du cinéma.

Au cinéma, un moyen de partager tout en restant dans son cercle

Le retour des drive-ins s’est quand même bien sûr fait sur les écrans de plein air. Aux États-Unis, l’Ocala drive-in, qui avait fermé ses portes et rouvert en 2011, a vu sa fréquentation exploser depuis plusieurs mois. On y passe de grands classiques, comme Retour vers le futur, mais aussi des films plus récents. Il faut dire qu’aux États-Unis, les cinémas drive-ins ont survécu à l’essor du streaming et des salles obscures : on en trouve encore environ 300 dans le pays.

En ce qui concerne les voitures utilisées pour s’adonner à ce loisir somme toute antique, c’est une question de préférence. En soirée, les spectateurs seront sans doute plus en confort dans un habitacle fermé, avec du chauffage. Mais il y a un certain charme rétro à venir au cinéma drive-in dans un cabriolet de prestige comme la 911 Cabriolet… comme le faisait la jeunesse des années 50 !

Pour les concerts : la musique, sans la foule

L’arrivée du drive-in pour les concerts est donc peu surprenante. La pratique est plutôt récente, même si elle est bien sûr héritière des cinémas de plein air. Le principe reste sensiblement le même : au Danemark, Mads Langer s’est parmi les premiers produit en concert devant un public d’automobilistes qui ont pu l’écouter grâce à leurs autoradios.

Et l’option séduit partout dans le monde. À Dresden en Allemagne, l’artiste Boris Brejcha a joué deux dates en juin. Aux États-Unis, Marc Rebillet s’y est également mis, avec cinq dates proposées en drive-in. En France, c’est le groupe Boulevard des Airs qui a été pionnier, avec un concert en drive-in également proposé en juin. Et la tendance s’est exportée jusqu’à la capitale, avec un concert de hip hop parisien proposé pour les automobilistes.

Côté voitures, une seule règle à suivre : de bonnes enceintes ! Il faudra donc laisser sa petite citadine au placard et sortir la grosse artillerie. Les BMW série 6, 7 et 8 sont particulièrement réputées pour leur son, ainsi que la série des mythiques Audi A… mais aussi les Ranger Rover et Defender, pour une ambiance de festival !

De nouveaux domaines à explorer ?

Mais on ne saurait limiter la percée du drive-in simplement à des concerts et films. La tendance pourrait s’appliquer à d’autres domaines, dont les boîtes de nuit. Les clubs de plein air existent déjà sur les côtes européennes. Il s’agit donc de ramener un peu d’Ibiza à l’intérieur des terres ! Le principe serait sensiblement le même que pour un concert : les participants viendraient en voiture. Il faudrait cependant prévoir un espace suffisant autour des voitures pour pouvoir danser… Ou monter sur le toit ! Filez sur Amazon choisir un éclairage LED d’intérieur, et vous avez là tous les éléments d’une boîte de nuit.

Un autre domaine à explorer – plus chic – pourrait être celui des casinos. On l’a vu, un live casino avec des jeux en direct peut permettre une expérience particulièrement immersive, grâce au streaming haute définition. Cela permet aux utilisateurs d’être au cœur de l’action, que ce soit pendant une partie de Live roulette avec un croupier de chair et d’os, ou grâce aux multi-caméras du Live Baccarat. Pour le drive-in, on pourrait donc imaginer une application de casino sur mobile, avec des serveurs disponibles sur place, qui peuvent amener notre martini on the rocks directement dans notre véhicule…

On imagine aussi que la tendance du drive-in pourrait s’exporter à nos soirées mondaines. Pour l’instant, le drive-in est surtout synonyme de fast-food comme celui proposé par la marque McDonald’s… Pas très glamour ! Le drive-in pourrait donc être proposé par de vrais restaurants gastronomiques. On pourrait imaginer un espace extérieur scénique, décoré comme une terrasse de restaurant, avec des serveurs aux petits soins…

Voilà pour notre petit tour de la tendance du drive-in, et de son impact futur. Vous l’aurez compris, le luxe, la mode et le prestige des plus belles voitures auront un rôle à jouer pour redonner du panache à ce domaine. Faites-nous savoir votre avis sur le sujet (et les meilleures voitures à utiliser…) dans les commentaires.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.