Test Flash de Ride 3 : la nouvelle référence du deux roues ?

Ride 3 sera disponible dans quelques heures sur consoles. Un troisième opus qui était très attendu des fans de deux roues, le jeu développé par Milestone brillant, habituellement, de par son contenu pharaonique. Mais cette année, outre une sélection (motos, catégories, circuits) encore plus vaste, c’est au niveau des graphismes et du réalisme que l’on attendait un upgrade. Et bien, soyez rassurés, l’éditeur a tenu parole…

Ride 3 : belle amélioration graphique

Si vous aviez accroché à Ride 2, croyez-nous sur parole, vous serez conquis également par Ride 3. Outre les nouvelles livrées et possibilités de customisation ainsi que les circuits inédits (comme Magny-Cours ou Daytona), le jeu s’est considérablement amélioré sur le plan visuel. Il suffit, d’ailleurs, de jeter un oeil à la vidéo ci-dessous, pour s’en convaincre.

Des effets météorologiques plus réalistes, donc, mais aussi, des décors et reproductions des circuits un ton au-dessus sont donc au programme. Pas un mal car le précédent opus avait fait preuve de faiblesses, sur ce plan. Notons, aussi, la possibilité (autre nouveauté) de courir de nuit. Techniquement plus poussé, donc, Ride 3 demeure un mauvais élève sur le plan des temps de chargements, vraiment longuets. Autre défaut restant, l’ I.A, pas encore au point, bien qu’en amélioration. Mais c’est surtout au niveau des contacts entre motos que le résultat reste décevant avec, parfois, une seule des deux machines qui termine sur le bitume, malgré la violence d’un accrochage.

Pour le reste, le mode carrière s’est étoffé, avec un système de progression classique mais qui a déjà fait ses preuves. En effet, vous devrez réussir certains résultats en vue d’acquérir des étoiles, lesquelles permettant d’accéder, progressivement, à de nouvelles catégories. De même, cette progression permet de remplir les caisses afin d’acquérir des machines supplémentaires, pour gagner peu à peu en niveau (7 catégories de motos disponibles dont les redoutables Superbike).

Avec, aussi, plus de 230 motos (sans compter les futures arrivées, en DLC), 30 circuits (Algarve, Nordschleife, Monza, Imola, etc.), 8 formats de courses, des championnats, des Drag Race (voir vidéo ci-dessus) et des challenges hebdomadaires attractifs, Ride 3 sait faire oublier ses (petits) défauts pour vous rendre totalement accro ! D’autant que, question rendu des sensations de pilotage (nombreux choix de style à décider pendant la création de votre personnage) sont en net progrès sachant qu’il est toujours possible de réduire plus ou moins les assistances, histoire que tout type de joueur s’y retrouve.

Une grande réussite pour un jeu juste incontournable, lorsque l’on apprécie les jeux de course et les deux roues.

Notre note : 8/10

Rendez-vous dans quelques jours avec le test complet, chez nos cousins de Le Mag Sport Auto et Le Mag Jeux High Tech.

Journaliste indépendant, rédacteur web et ex-pilote automobile. Fondateur et Rédacteur en chef de Mag Sport Auto, Le Mag Auto Prestige et Le Mag Jeux High Tech.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.