Ride 2

Ride 2 : Le premier test confirme les qualités du jeu de motos

Les inconditionnels de deux roues, amateurs de jeux vidéo, connaissent probablement déjà la licence Ride, développée par le studio de développement italien Milestone (en charge, par le passé, de la série Wrc ou, plus récemment, de Valentino Rossi the Game). Et bien depuis quelques jours, le second opus baptisé sobrement Ride 2, est disponible sur consoles PS4 et Xbox One. Le premier verdict, rendu pas nos confrères du Mag Jeux High Tech, confirme que ce deuxième opus à tout ce qu’il faut pour attirer les fans…

Ride 2 : graphismes décevants mais contenu tripant !!

Vous trouverez, en fin d’article, un lien redirigeant vers le test original de Ride 2, publié sur Le Mag Jeux High Tech. Mais pour ceux qui n’auraient pas la patience de lire cette chronique, voici un petit condensé de ce qui a été dit sur le jeu édité par Bandai Namco. Tout d’abord, la seule véritable ombre au tableau concerne les graphismes, vraiment très loin de ce qui se fait de mieux sur PS4 ou Xbox One. Les temps de chargements, réduits par rapport au premier opus, demeurent un peu longs. Quelques bugs graphiques et collisions mal gérées sont également à signaler.

En dehors de cela, Ride 2 fait le job à merveille, pour peu que l’on soit adepte de jeux de course à orientation arcade, le titre de Milestone n’ayant rien, ou presque, d’une simulation. Six vues immersives pour jouer, des commandes qui s’apprivoisent rapidement, de nombreux circuits mythiques comme Monza, Imola, Magny-Cours ou le Nordschleife, des formats de courses classiques (circuit) ou sur routes ouvertes, d’innombrables possibilités de customisation des pilotes et motos (avec les véritables marques d’équipementiers) et, surtout, une grosse sélection de bécanes issues d’horizons très différents.

Là encore, nous avons à faire aux constructeurs officielles comme Ducati, Yamaha, Honda, Bmw, Triumph, Kawasaki ou encore, Suzuki. Si les graphismes des environnements sont, comme évoqué plus haut, assez moyens, les modélisations des motos, en revanche, sont particulièrement réussies avec de nombreux détails visuels représentés. Surtout, la présence d’un mode deux joueurs local (via un écran partagé en deux), en plus des habituelles fonctions en ligne, ravira des amateurs de convivialité, avec cette perspective d’opposer des motos aux philosophies totalement différentes sur circuit.

Un mot aussi sur le très étoffé mode carrière (proche, dans son esprit, de la mécanique d’un Gran Turismo), dont vous ne verrez pas le bout rapidement, une excellent chose, évidemment. D’autant que dans certains cas, la difficulté vous obligera à bien préparer votre moto, par exemple en boostant votre moteur, votre transmission ou en utilisant de meilleures gommes. Pour en apprendre d’avantage sur Ride 2 (avec notamment des images et vidéos exclusives), n’hésitez pas à consulter le test complet du Mag Jeux High Tech.

Journaliste indépendant, rédacteur web et ex-pilote automobile. Fondateur et Rédacteur en chef de Mag Sport Auto, Le Mag Auto Prestige et Le Mag Jeux High Tech.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.