WRC Tänak remporte son 3e Rallye d’Allemagne avec un triplé Toyota !

WRC : Tänak remporte son 3e Rallye d’Allemagne avec un triplé Toyota !

Toyota en rêvait pour le Rallye de Finlande, mais c’est finalement en Allemagne que cela arrive. L’équipe réalise son premier triplé en WRC depuis son retour en 2017. Kris Meeke parvient enfin à décrocher son premier podium de la saison quand Ott Tänak remporte sa troisième victoire consécutive en Allemagne.

WRC, Tänak impérial en Allemagne tout comme Toyota !

Victorieux en 2017 (avec M-Sport) et en 2018 (Toyota), Ott Tänak n’a pas laissé un grain d’espoir à ses adversaires cette année. L’estonien remporte son troisième Rallye d’Allemagne consécutif ! C’est aussi sa cinquième victoire cette saison. Le pilote Toyota fait un pas vers le titre de champion du monde des rallyes. Il possède désormais 35points d’avance sur Thierry Neuville qui passe Sébastien Ogier au championnat. Le français part d’Allemagne avec 42points de retard sur Tänak.

Premier triplé pour Toyota Gazoo Racing WRT en WRC ! Une belle récompense pour une saison où les soucis de fiabilité de la Yaris WRC semblent plus ou moins oubliés. Kris Meeke s’offre une belle deuxième place pour son premier rallye sans faute et sans malchance ! Jari-Matti Latvala complète le podium, son deuxième d’affilée.

Quatrième à l’issue de la Power Stage, Dani Sordo devrait logiquement laisser sa place à Thierry Neuville (5e). Esapekka Lappi sort vainqueur de son duel avec Andreas Mikkelsen et se classe sixième devant le norvégien. Sébastien Ogier termine le rallye huitième suite à sa crevaison d’hier dans Panzerplatte. Gus Greensmith parvient à terminer son troisième rallye dans une World Rally Car, le britannique se classe neuvième. Il devance Takamoto Katsuta qui, pour son premier mondial avec la Yaris WRC, termine dans les points, à la dixième place. Prometteur.

Comme prévu, juste avant le podium final, Dani Sordo et Esapekka Lappi ont pointé en retard. Neuville est quatrième, Ogier décroche donc la septième place juste derrière Mikkelsen. Lappi tombant au huitième rang. Il y a désormais 33points entre Tänak et Neuville et 40 entre Tänak et Ogier.

Les Skoda l’emportent en WRC-2 et WRC-2 Pro !

Suite aux abandons de Nicolas Ciamin et Stéphane Lefebvre hier, les Skoda Fabia R5 ont pu prendre le pas sur les Polo GTI R5. C’est l’allemand Fabian Kreim qui remporte le WRC-2 et qui termine deuxième des R5 derrière le vainqueur du WRC-2 Pro, Jan Kopecky. On aurait pu avoir un doublé de Fabia R5 pilotées par des allemands, mais c’était sans compter sur Kajetan Kajetanowicz. Comme en Corse et en Sardaigne, le polonais a su faire preuve de patience et monter en puissance au fil du week-end pour décrocher un nouveau podium cette saison. Le triple champion d’Europe des Rallyes termine second juste devant Marijan Griebel.

Nikolay Gryazin réalise la bonne opération du week-end en profitant de l’abandon de Fabio Andolfi dans l’avant dernière spéciale. Le russe termine quatrième et passe en tête du championnat WRC-2 ! Simone Tempestini complète le top 5 sur sa Hyundai i20 R5. On notera la 8e place d’Adrien Fourmaux, seul rescapé français de la catégorie.

En Pro, c’est donc Jan Kopecky qui s’offre une nouvelle victoire en Allemagne. Le tchèque, qui a remporté le Barum le week-end dernier, devance Eric Camilli. Le français aura su profiter des déboires de ses adversaires pour décrocher une inespérée seconde place. Kalle Rovanperä complète le podium devant le malchanceux Mads Ostberg.

Prochain rendez-vous du WRC, le Rallye de Turquie (12-15 septembre). On espère qu’il sera tout aussi palpitant que l’édition 2018 ! Le titre pourrait bien se jouer là-bas d’ailleurs.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.