Carlos Ghosn: garde à vue prolongée et licencié par Nissan

Carlos Ghosn: garde à vue prolongée et licencié par Nissan

On s’en doutait après l’annonce du placement de Carlos Ghosn en garde à vue, voici que Nissan annonce son ancien PDG vient d’être renvoyé ! Dans le même temps, on apprend que l’homme fort de l’Alliance Renault-Nissan voit sa garde à vue se prolonger.

Nissan se sépare de Carlos Ghosn !

C’est par voie de presse que Nissan a annoncé le licenciement de son PDG, Carlos Ghosn. L’aventure entre « Mr Fix It » et la marque japonaise se termine donc brutalement en cette semaine de Novembre 2018. Voici le communiqué officiel :

« Le conseil d’administration de Nissan Motor Co. s’est réuni aujourd’hui au siège mondial de la société à Yokohama. Au début de la session, le Conseil a reconnu l’importance de la question et confirmé que le partenariat de longue date de l’Alliance avec Renault reste inchangé et que la mission est de minimiser l’impact potentiel et la confusion sur la coopération quotidienne entre les partenaires de l’Alliance. Après avoir examiné un rapport détaillé de l’enquête interne, le conseil a voté à l’unanimité :

1. De démettre Carlos Ghosn de sa fonction de Président du Conseil d’administration
2. De démettre Carlos Ghosn de sa fonction de directeur représentatif
3.De démettre Greg Kellyde de sa fonction de directeur représentatif
4. L’étude de la création d’un comité spécial chargé de prendre conseil auprès d’un tiers indépendant au sujet du système de gestion de la gouvernance, et d’une meilleure gouvernance de la rémunération des administrateurs. Dans le cadre de ce mandat, les trois administrateurs indépendants – Masakazu Toyoda, Keiko Ihara et Jean-Baptiste Duzan – seront en charge de ce dossier.
5. Approuver la création d’un comité consultatif présidé par Masakazu Toyoda et comprenant Keiko Ihara et Jean-Baptiste Duzan. Le comité proposera des candidatures du conseil d’administration pour le poste de président du conseil. »

En plus, Carlos Ghosn voit sa garde à vue se prolonger, conformément au droit japonais. Si, Nissan souhaite conserver ce « partenariat », toute cette histoire semble démontrer une certaine volonté d’indépendance de Nissan. Affaire à suivre.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.