Carlos Ghosn, nouvelle accusation et garde à vue prolongée

Carlos Ghosn, nouvelle accusation et garde à vue prolongée

Carlos Ghosn allait pouvoir sortir avant Noël alors que sa garde à vue devait aller au-delà. Mais, retournement de situation. Une nouvelle accusation le fera reste en prison jusqu’au 1er janvier au moins !

Carlos Ghosn, une pirouette de la justice prolonge sa garde à vue.

A croire que certaines personnes veulent le voir rester en prison coûte que coûte. Voilà qu’une nouvelle accusation est tombée sur Carlos Ghosn. Ainsi, cette fois-ci, on l’accuse d’abus de confiance. En effet, la justice japonaise ouvre un dossier d’investigation sur « des pertes sur des investissements personnels« . Derrière cette accusation se cacherait plusieurs millions d’euros de « pertes sur investissements personnels passés dans la comptabilité de Nissan » En clair, « Mr Fix It » aurait perdu 14.5 millions d’euros (1,85 milliard de yens) suite à la crise de 2008 et les aurait fait éponger par la marque japonaise.

Une fois de plus, il est question de Nissan. Une caution aurait pu lui permettre de sortir juste avant Noël mais ce nouveau rebondissement a poussé les autorités japonaise à faire prolonger sa garde à vue. Pour mémoire, il a été arrêté le 19 novembre dernier et est en prison depuis cette date. A l’heure actuelle, Carlos Ghosn n’a été reconnu coupable de rien. Si ce n’est d’avoir voulu fomenter un plan pour renverser le PDG de Nissan.

L’affaire devrait encore connaître de nouveaux rebondissements et se prolonger pendant de longs mois en 2019.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.