renault F1

Renault quitte la Formule 1 avec honneur et passe le témoin à Alpine

En pratique, cela ne va pas changer grand chose à la structure actuelle, en place en Formule 1 depuis plusieurs années. En revanche, sur le plan de la communication, c’est un retrait de la catégorie reine, pour Renault F1. Car dès la saison prochaine, les monoplaces tricolores évolueront sous la bannière d’Alpine. Et la base de cette nouvelle équipe semble propice à de bons résultats.

Renault laisse un bel héritage à Alpine…

Grâce à la très bonne saison réalisée par Renault en Formule 1, cette année, Alpine devrait d’emblée pouvoir jouer les podiums, en 2021. Voire plus, au-delà, selon l’efficacité du nouveau règlement. Lequel ayant été conçu dans l’optique de redistribuer les cartes. En attendant, le losange aura tiré sa révérence avec les honneurs. 5ème du classement des constructeurs, le tricolore sera parvenu à devancer une écurie Ferrari certes moribonde mais dont la puissance financière reste nettement supérieure à celle de Renault.

Alpine va remplacer Renault Sport en F1 dès 2021 !

Ainsi, en dépit d’un début de campagne poussif, la régularité et la vélocité de Daniel Ricciardo ont finalement porté leurs fruits. Classé cinquième du classement des pilotes, l’Australien est parvenu à saisir la plupart des occasions qui lui étaient données. Résultat, deux podiums et un meilleur tour (à Abu Dhabi) en course pour l’intéressé. L’objectif avoué d’Abiteboul est donc atteint. Surtout qu’en toute fin de saison, Esteban Ocon a offert d’avantage de crédit au bilan du losange, en obtenant une deuxième place, à Sakhir. Soit la meilleure performance de Renault depuis son retour en Formule 1.

De quoi accueillir Fernando Alonso dans des conditions idéales, en espérant que le pilote espagnol n’ait rien perdu de son talent. Car malgré tout, le départ d’une référence comme Ricciardo aura des conséquences néfastes, ne serait-ce que lors des premiers Grand-Prix. En attendant que le double-champion du monde ne reprenne ses marques. Aussi, c’est sur les épaules d’Esteban Ocon que reposera le gros de la pression, lors de cette entame de saison 2020.

alpine

Pour le reste, le succès de la première saison d’Alpine en Formule 1 dépendra aussi des performances d’un autre nouvel arrivant, Aston Martin -ex-Racing Point. Avec un Sebastian Vettel qui pourrait en être le fer de lance. Mais deux autres équipes constitueront aussi une concurrence redoutable pour la formation tricolore, Ferrari et Mclaren.

Quoiqu’il en soit, cette future rivalité entre des marques/équipes de renom telles Mclaren, Aston Martin, Ferrari et Alpine s’annonce passionnante à suivre. Rendez-vous au mois de février prochain, pour les essais d’inter-saison et une première idée sur le potentielle de la monoplace française…

Journaliste indépendant, rédacteur web et ex-pilote automobile. Fondateur et Rédacteur en chef de Mag Sport Auto, Le Mag Auto Prestige et Le Mag Jeux High Tech.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.