DS E-Tense, le concept car électrique

Salon de Genève : l’utopique DS E-Tense

Après la DS Divine, la filiale de Citroën a « électrisé » le Salon de Genève avec son tout nouveau concept-car : la DS E-Tense. Quand on s’approche du stand, on se demande si nous sommes encore en 2016 ou déjà en 2030. Mais restons dans le présent pour évoquer les éléments, qui font de ce concept, un produit unique.La DS E-Tense est un concept futuriste développé par le fleuron de PSA. Du style unique de l’habitacle, aux deux moteurs 100% électriques, d’une puissance totale de 402 ch. Et ce, en passant par un arrière totalement innovant qui donne un look de sportive luxueuse. Tout comme l’avant, soigné tant par la sculpture des phares, que par les deux fentes de chaque côté du capot. Et pour donner une allure singulière à la E-Tense, le constructeur a fait appel à plusieurs partenaires inédits, pour la plupart des marques prestigieuses Françaises, comme l’horloger BRM, le maroquinier Moynat et l’équipementier audio Focal.

Genève 2016 : Lumière sur la Porsche 718 Boxster

DS E-Tense : seulement un concept

Revenons donc à la puissance de la DS E-Tense. Les 402 ch et 516 Nm, offerts par les deux moteurs électriques, permettent d’atteindre le 0 à 100 km/h en 4,5 secondes, ainsi qu’une vitesse de pointe de 250 km/h. Jolie performance, surtout pour un concept qui pèse pas moins de 1.800 kg. En effet, les batteries, placées dans le plancher, confèrent une autonomie de 310 km et jusque 360 km en cycle urbain. Mais ces dernières sont responsables de ce poids excessif, qui laisse penser que l’autonomie semble exagérée.

Enfin, malgré les lignes assez fluides et une arrête dorsale chromée, qui fait ressortir la beauté de la E-Tense, celle-ci reste un projet, rien de concret pour le constructeur qui, encore une fois, nous fait « juste » rêver. Ce coupé GT ne sera donc pas disponible à la vente, mais alors pourquoi le présenter ? D’une part pour réaliser un coup de communication, après la campagne sur twitter et les fameux logos dévoilés. Et d’autre part, pour s’en servir comme laboratoire pour améliorer et enrichir leur gamme de véhicules.

Voici nos images de la DS E-Tense, prises sur le stand DS du salon de Genève 2016 :

Grand passionné de sport automobile (et de monoplace en particulier) et de sport en général. Diplômé en e-journalisme. Rédacteur sur Le Mag Sport Auto (Formule 1 et circuit en général) et sur Le Mag Auto Prestige.

3 Comments

  1. Le pire, c’est qu’elle n’a rien d’utopique ! Elle est réelle ! Bon, d’accord, c’est un concept car.
    On dirait une Audi R8 au premier abord, mais c’est bien une DS. Quelle ne fut pas ma surprise en tout cas, d’apprendre que ce petit bijou est bien française ! J’espère qu’elle initie le début d’un virage qualité et design pour la marque, pour mieux rivaliser avec les autres marques, et sur d’autres marchés au possible !

    • Certes, mais grande déception quand on sait qu’elle ne sera pas commercialisée…

  2. Ah ouais… ça change la donne en effet. Dommage

Leave A Comment