Nouvelle Porsche Boxster 718

Genève 2016 : Lumière sur la Porsche 718 Boxster

Le Salon de Genève a vu une foule gigantesque déambuler de stand en stand et repartir avec toutes sortes de produits dérivés. Si vous n’avez pas eu l’occasion de vous rendre sur place, il vous reste encore une semaine pour en profiter. Le Geneva International Motor Show est souvent, aussi, l’occasion pour les constructeurs de donner une seconde jeunesse à leurs modèles et Porsche ne déroge pas à la règle. Après la présentation de la Porsche 911R, passons à la loupe, la nouvelle Porsche 718 Boxster.

Porsche Boxster : Pourquoi 718 ?

La nouvelle Porsche Boxster sur le salon de Genève

La nouvelle Porsche Boxster sur le salon de Genève

Première question qu’on peut en effet se poser, la dénomination « 718 ». La Porsche 718 Boxster est nommée en hommage à la 718 de 1957. Car les deux sportives ont un point commun : le moteur quatre-cylindres. En effet le Boxster passe d’un flat 6 atmoshpérique à un quatre-cylindres biturbo. C’est, incontestablement, le plus gros changement. Et ce, étant donné que la 718 ne change pas tellement par rapport au modèle précédent. Toutefois, on peut souligner la présence d’optiques avec la signature lumineuse en quatre points à l’avant et à l’arrière et un tout nouveau bouclier. Pas de quoi nous enthousiasmer. Mais ce sont bien ses performances qui ont été modifiées et méritent quelques caractères.

Genève 2016 : pleins phares sur la Porsche 911R

Nettement plus rapide

Le moteur quatre-cylindres à plat fait vraiment la différence et porte la Boxster 718 huit dixièmes plus rapide que la Boxster sur le 0 à 100 km/h : 5.1 secondes en boîte mécanique. Et l’on descend à 4,9 secondes en boîte PDK, puis à seulement 4,7 secondes avec le Pack Sport Chrono. Les 300 chevaux à 6 500 tr/min du 2.0 L ne sont pas étrangers à cela, ni à la vitesse de pointe de 275 km/h, très satisfaisante pour le modèle. On continue notre tour d’horizon des performances : on comprend réellement sa nouvelle puissance avec les 308 Nm de couple disponibles dès 1950 tr/min. Suffisant pour offrir un gain de vitesse d’avantage constant que sur la Boxster précédente.

Ensuite, Porsche tient à nous montrer son effort sur la consommation et les émissions de CO2. On constate tout de même des chiffres assez bas : 7,4 L/100km et une émission de 168 g/km en boîte mécanique, 6,9L/100km et 158 g/km d’émission de dioxyde de carbone pour le modèle équipé de la boîte PDK. Mais ne vous faites pas d’illusion, si vous êtes en possession de la 718, ce ne sera pas pour sa faible consommation ou émission de CO2 en cycle mixte. Autant acheter une Toyota Yaris hybride. De plus, nous sommes bien loin de ces chiffres si l’on souhaite utiliser la pleine puissance du quatre-cylindres à plat.

Tant de chiffres pour dire que les sensations de vitesse seront décuplées avec la 718. Et ce, par rapport à la Boxster précédente, largement plus lente. Au niveau du look on peut constater un effort de renouveau, mais pas de quoi nous surprendre comme Jaguar à su le faire avec la F-Type SVR. Enfin, la 718 Boxster sera disponible à l’achat dès le 30 avril 2016 et au prix de 56 000 € pour sa version basique. Et pour une expérience plus poussée, il est conseillé d’opter pour la Porsche 718 Boxster S dont la tarification est fixée à 68 750 €.

Grand passionné de sport automobile (et de monoplace en particulier) et de sport en général. Diplômé en e-journalisme. Rédacteur sur Le Mag Sport Auto (Formule 1 et circuit en général) et sur Le Mag Auto Prestige.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.