Voltswagen, un buzz qui tourne mal aux USA.

Voltswagen, un buzz qui tourne mal aux USA.

Cette semaine Volkswagen USA a voulu lancer un « buzz » basé sur une blague : un changement de nom pour accompagner la sortie de l’ID.4 sur le marché américain. La firme a annoncé se renommer « Voltswagen » au pays de l’Oncle Sam. Malheureusement, la blague s’est retournée contre le constructeur allemand qui a dû faire un mea culpa face à cette opération marketing qui a pourtant fait le (bad) buzz !

Voltswagen, un buzz dénoncé par les journalistes !

Le 29 mars dernier, Volkswagen of America a publié un communiqué de presse annonçant que la marque devenait « Voltswagen of America ». La voiture du peuple devenant la voiture des volts. L’idée étant de démontrer que le constructeur prenait un grand virage dans son Histoire en s’orientant vers l’électrique. Ce changement devait intervenir dès le 1er mai 2021 fin d’accompagner le lancement de l’ID.4 aux USA. Le communiqué de presse parlait d’une « déclaration publique de l’investissement futur de l’entreprise dans la mobilité électrique« . Une déclaration appuyée par les propos de Scott Keogh, CEO de VW America, qui expliquait : « Nous sommes peut-être en train de remplacer notre K par un T, mais ce que nous ne changeons pas, c’est l’engagement de cette marque à fabriquer les meilleurs véhicules de sa catégorie pour les conducteurs et les gens du monde entier ».

Mais voilà, tout ceci était un poisson d’avril afin de faire le buzz pour faire parler de l’ID.4, le SUV 100% électrique de la marque. Une idée originale qui a su séduire les marchés boursiers. En effet, l’action Volkswagen a gagné 4 % à Francfort et 8 % à Wall Street suite à cette annonce. Mais dans le même temps; à l’heure des réseaux sociaux et de la « Team 1er degré »; certains « journalistes » se sont offusqués de cette blague. Des critiques très virulentes ont été émises à l’encontre de Volkswagen. Phil Chetwynd, Directeur de l’Information de l’Agence France-Presse (AFP), parle carrément « d’abus de confiance » ! Des mots bien trop forts pour une simple blague.

Certes, Volkswagen a lancé son « poisson d’avril » bien avant le 1er avril, mais le travail d’un journaliste n’est il pas de vérifier l’information avant de la communiquer ? En tout cas, « Voltswagen » a fait beaucoup parler de la marque et de son ID.4 ! Pari réussi au final !

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.