Twingo gt

La Twingo GT est dévoilée : modérément sportive !

Après maintes spéculations, Renault Sport a finalement levé le voile de manière totale (après les deux teasers publiés sur Twitter ces derniers jours, histoire de conserver un brin de suspense…) sur sa nouvelle petite sportive qui viendra se positionner aux côtés de sa Renault Clio RS de nouvelle génération dévoilée lors du Grand-Prix de Monaco de Formule 1. Et alors que nous attendions plutôt une Twingo RS, c’est finalement une Twingo GT à laquelle nous aurons droit.

Certains seront déçus par cette Twingo GT génération 3, en raison de son caractère plus « mesuré », en comparaison avec la dernière sportive Twingo (de 2ème génération) produite par Renault Sport, qui délivrait tout de même plus de 133 ch. Ici, les dirigeants de la firme au losange ont, volontairement, opté pour une citadine musclée restant raisonnable. Car, après-tout, pour les aficionados de petite bombinette survitaminée, la Clio RS new-gen fera parfaitement l’affaire dans la gamme !

Twingo GT : la mini-sportive grand public ?

Du coup, le prix de la Twingo GT se veut, aussi, plus accessible (on parle d’un tarif sous la barre des 17 000 euros, en entrée de gamme), l’idée étant, donc de toucher un autre public, moins apte à débourser de grosses sommes pour se faire plaisir sur le tarmac. Comme supposé, cette Twingo GT partagera son moteur avec la Smart For Two Brabus, c’est à dire le trois cylindres, qui va toutefois, au passage, gagner en performance. Ainsi, la Twingo GT profitera d’une version musclée avec 110 ch au compteur, face aux 90 ch de la Smart. Côté couple, le gain n’est pas négligeable non plus, avec une évolution annoncée de  135 à 170 Nm. Une boite de vitesse mécanique à cinq rapports avec étagement plus court sera couplée avec cette motorisation.

Mais Renault Sport a également revu le système d’admission d’air et ajouté de nouvelles suspensions, un ESP plus patient et une direction revue et plus « directe ». Munie de ses jantes de 17 pouces, la Twingo GT n’est pas désagréable, visuellement et se décline en quatre teintes à savoir; le fameux Orange Piment mis en valeur sur les images officielles du constructeur, le Gris Lunaire, le Noir Profond et le Blanc Glacier. Pas de jaune Renault Sport, donc, bien dommage…Selon Renault, l’aspect esthétique de sa sportive s’est largement inspiré du concept-car Renault Twin’Run.

La Twingo GT fera une apparition plus officielle sur le Festival de Goodwood du 26 au 26 juin mais sa commercialisation se fera plus tard, cet automne, au moment de l’ouverture du Mondial de l’Automobile de Paris. Reste à déterminer quel accueil lui sera réservé et, surtout, quelles seront ses performances face à la prochaine évolution de la Volkswagen Up!, qui sera très probablement équipée d’un nouveau moteur, plus puissant. De quoi mettre à terre la mini-sportive de chez Renault ? Réponse dans les mois à venir…

Journaliste indépendant, rédacteur web et ex-pilote automobile. Fondateur et Rédacteur en chef de Mag Sport Auto, Le Mag Auto Prestige et Le Mag Jeux High Tech.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.